Dispositif spécial pour la collecte des ordures de l’Aïd

Les services communaux relevant de l’APC de Aïn Témouchent, se sont montrés à la hauteur de l’événement, quand on sait que la fête de l’Aïd El-Adha se traduit par un surcroît de détritus résultant des sacrifices rituels. Pour éviter en effet la propagation des décharges sauvages et les mauvaises odeurs provenant des abats des ovins sacrifiés, deux équipes de permanence ont été mises sur pied, pour suivre cette opération à travers toute la ville de Aïn Témouchent, avec la mobilisation de camions, de tracteurs à remorques, ainsi que des éboueurs.
Ce dispositif qui sera maintenu durant ces deux journées de l’Aïd, est entré en scène, lundi aux environs de 11h00, juste à la fin de l’abattage des moutons. Dispositif, qui est resté opérationnel jusqu’aux environs de 18h00, pour toucher tous les quartiers de la ville. L’opération était supervisée par le BHIC, avec une attention particulière pour les abats suspects ou porteurs de kyste hydatique et qui doivent être enterrés profondément, hors de la portée des chiens, pour casser la chaîne de la contamination.
Cette opération a été saluée comme il se doit par la population de la ville de Aïn Témouchent, émue à l’idée que ces jeunes ouvriers aient pu sacrifier leur journée de repos pour le bien public. Pour l’occasion, l’APC a placé aux endroits stratégiques des poubelles de 200 litres, pour faciliter la tâche aux citoyens. Pour l’anecdote, il a fallu consacrer 10 voyages supplémentaires pour enlever tous les détritus provenant de l’abattage et pour les envoyer à la décharge publique.

Source : Voix-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman