Du poisson au menu du couffin du Ramadhan

Le nouveau directeur de la Pêche de la wilaya d’Aïn Témouchent a rencontré récemment une dizaine d’associations de professionnels du secteur, activant à Béni-Saf et à Bouzedjar, pour leur demander de contribuer par du poisson à l’amélioration du contenu du couffin du Ramadhan destiné aux pauvres. Dans son allocution, le nouveau responsable du secteur après avoir remercié les participants de leur présence et félicité les associations pour le travail déjà accompli, leur a fait part de son objectif «d’aider nos frères malheureux qui ont besoin de nous à la veille du mois de Ramadhan».
De leur côté, les associations ont pris bonne note de cette initiative et se sont engagées à collecter auprès de chaque bateau de pêche des cageots de poisson, qui seront gardés en chambre froide, jusqu’au passage du comité de wilaya du Croissant rouge, en vue de les redistribuer aux familles démunies et autres restaurants du cœur, pour améliorer leur menu. Cette opération serait ainsi poursuivie jusqu’à la fin du mois sacré. Au cours de cette réunion, si le directeur de la Pêche a reconnu que les prix du poisson sont trop élevés, les associations de pêcheurs les imputent aux détaillants plutôt qu’aux armateurs. «Allez donc savoir d’où vient la faille, dans un marché contrôlé essentiellement par la mafia de l’informel et où toutes les transactions se font sans facture, seul document pouvant confondre les spéculateurs et autres fraudeurs», nous dira en aparté, en fin de séance, un vieux retraité qui a du mal à joindre les deux bouts.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman