En prévision du salon national des arts plastiques

artLes arts plastiques connaissent depuis la fin des années quatre-vingts dix une évolution très affirmée au niveau de la wilaya d’Aïn Témouchent. Plusieurs jeunes artistes sont sortis de l’anonymat et ce avec le concours du secteur de la Culture qui a instauré, -il faut le reconnaître- une tradition par l’organisation chaque année du Salon national des arts plastiques. Pour l’édition de 2008, la date est arrêtée pour le 8 juillet avec l’innovation avec l’option d’une présélection des œuvres avant de passer à un degré supérieur de la qualité.
A cet effet commenceront le 6 juin les premières sélections au niveau de la Maison de la Culture dans le but de choisir les meilleurs travaux artistiques. L’union national des artistes, bureau d’Aïn Témouchent a salué cette excellente initiative qui a pour droit d’encourager les meilleurs artistes à créer et à innover.
Et aussi, faire montrer que la cité d’Aïn Témouchent dispose d’artistes de haute réputation. Ça sera aussi une occasion pour motiver une compétitivité productive dans le domaine de l’art et des activités culturelles.
En outre, le président de l’UNAC locale, M. Bendima Mohamed a annoncé que deux des artistes en arts plastiques d’Aïn Témouchent, en l’occurrence Mehdi Djaâfar, spécialiste de la miniature et de la toile, ainsi que Boudina sont retenus pour participer à la manifestation de haut niveau qui aura lieu à l’hôtel Phénix où il est, pour rappel, attendu l’entrée en lice de 45 artistes issus des wilayas de l’Ouest du pays. Selon M. Mehdi, le domaine de la miniature est en nette progression en Algérie. Le souhait de cet artiste est qu’une exposition maghrébine soit montée en Algérie pour booster cette discipline. Surtout que notre culture arabo-musulmane recèle un riche patrimoine qu’il faut préserver et promouvoir, en formant les jeunes talents.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman