Enlèvement d’une mineure

gendarme Une mineure de 13 ans, issue d’une famille très pauvre (père aveugle), résidant dans la commune de Aïn Tolba, est venue, jeudi dernier, à Aïn Témouchent pour mendier. Une fois sa quête, semble-t-il, terminée, elle devait rentrer chez elle, ce qu’elle ne pourra faire. Devant l’absence inexpliquée de sa fille et craignant le pire, la maman ira à la brigade de la gendarmerie de Aïn Tolba. A cet effet, la brigade de gendarmerie de Aïn Témouchent et celle de Aïn Tolba ont déclenché, concomitamment, leurs investigations sur cette disparition. C’est ainsi que les enquêteurs apprendront, rapidement, que la mineure a été enlevée par deux jeunes, à savoir les dénommés B.H. (18 ans) et B.S. (19 ans), qui l’auraient par la suite emmenée en voiture vers Haï Zitoun.
Munie d’une autorisation délivrée par le procureur de la République près le tribunal de Aïn Témouchent, les gendarmes ont aussitôt rejoint le lieu signalé, un appartement. A l’intérieur, ils trouveront effectivement B.H. et B.S. avec la mineure, qui dira aux enquêteurs que les deux individus lui ont acheté une paire de souliers, « car j’étais chaussée de sandales tout déchirées «, et remerciera les forces de l’ordre d’être venues la récupérer, la sauvant certainement de justesse d’un acte qui aurait pu détruire son avenir. Le médecin spécialiste qui l’a examinée par la suite conclura qu’elle n’a pas été violée. Les deux ravisseurs ont été arrêtés, tandis que l’enquête suit toujours son cours pour appréhender le propriétaire du véhicule qui a servi au rapt.

Source: Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman