Eradication du choléra et régression du typhoïde

choleraLe choléra a été éradiqué depuis 1996, en Algérie et les cas de fièvre typhoïde ont connu une régression importante depuis l’année 2000, a indiqué dimanche à Aïn Temouchent, le directeur de la prévention du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière. Intervenant à l’ouverture d’une réunion sur les maladies à transmission hydriques (MTH), le directeur central du ministère a précisé que seulement 1,65 cas de typhoïde pour mille habitants sont enregistrés actuellement, contre 30 à 40 cas durant les années soixante-dix. Evoquant les intoxications alimentaires (TIAC) qui se sont produites à Bordj Bou Arreridj et Bejaia où «832 personnes ont dû être hospitalisées», le responsable a mis en garde quant aux risques de transmission des maladies par une eau contaminée, notamment, pendant les périodes de chaleur.
Il a en outre appelé à une «vigilance soutenue à longueur d’année», en veillant à «l’application stricte de la loi» en matière d’hygiène dans les commerces de produits sensibles. La wilaya de Aïn Témouchent n’a enregistré que 5 cas de fièvre Typhoïde, sporadiques en 2007 contre 154 en 1999 et 85 cas de TIAC, a fait savoir pour sa part, le représentant de la direction de la Santé, soulignant que ceci est «le fruit d’une stratégie de lutte contre les MTH opérée depuis 2002». Le directeur des services agricoles et les représentants des bureaux d’hygiène intercommunaux de Aïn Témouchent et d’El Malah ont présenté, tour à tour, leurs bilans respectifs, avant l’ouverture du débat qui a porté notamment sur «les mesures préventives à mettre en oeuvre pour renforcer la lutte contre les MTH».

Source : Echo-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman