Evaluation de l’opération du dépistage des élèves

santeLa direction de la Santé et de la Population (DSP) de la wilaya d’Ain Témouchent a dressé le bilan annuel évaluatif de l’opération de dépistage effectuée au profit de 71.311 élèves, durant l’année scolaire 2007/08 et à laquelle ne se sont pas présentés, pour différentes raisons, pas moins de 6.461 disciples, soit plus de 9% de la population scolaire de la wilaya. Il faut dire que seuls 64.850 élèves ont été examinés en réalité, ce qui représente un taux de dépistage de 90,93%. Autrement dit, ils sont 6.461 élèves à avoir échappé au contrôle de dépistage. Les plus hauts taux enregistrés furent d’ailleurs réalisés dans les circonscriptions de Hammam Bouhadjar (99,57%) et Aïn Témouchent (95,79%).
Les autres circonscriptions, comme El-Amria et Béni-Saf ont totalisé respectivement 92,85% et 72,21%, ce qui se traduit par un fort taux d’absentéisme dans cette dernière commune, compte tenu de la sensibilité de la population des élèves ciblés. Quant aux affections dépistées, 25 ont été relevées, parmi lesquelles les difficultés scolaires représentent 2.564 cas signalés, suivies de la baisse de l’acuité visuelle dans 2.048 cas, de l’énurésie (incontinence urinaire) dans 1.922 cas et l’absence de citatrice du vaccin BCG dans 1.033 cas et qui doivent être soumis à un autre rappel de ce vaccin. Par ailleurs, la daïra de Hammam Bouhadjar est la seule à avoir enregistré 10 cas de vaccination infantile incomplète. Enfin, si heureusement aucun cas de trachome n’a été constaté, par contre, 70 cas de diabète précoce ont été dépistés, tout comme les 175 cas de gale, qu’on impute à tort à la pauvreté, puisque le savon et l’eau existent heureusement dans toutes les familles et principalement dans les 4 circonscriptions sanitaires évoquées.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman