Expérience pilote de l’irrigation d’appoint des céréales

Deux directeurs centraux, MM. Zghida et Halida, respectivement D/G de l’Institut technique des grandes céréales et D/G de l’Institut national du système d’irrigation et de drainage, ont été dépêchés à partir du ministère de l’Agriculture, pour lancer la première expérience pilote de l’irrigation d’appoint des céréales à Aïn Témouchent. Accompagnés de M. Othmane, DSA de la wilaya de Aïn Témouchent, les délégués du ministère se sont rendus hier dimanche respectivement à Ain Temouchent, Hammam Bouhadjar et Ain El-Arbaâ. Là se trouvent trois exploitations agricoles qui expérimentent le nouveau système d’irrigation d’appoint, lancé durant la dernière campagne des labours semailles. A l’issue de ces visites, les délégués du ministère n’ont pas caché leur grande satisfaction quant à la réussite de ce nouveau programme, initié rappelle-t-on, par le ministère. La démonstration a été faite au niveau d’une grande parcelle à irriguer et où toutes les conditions requises ont été respectées. Selon le DSA, la production attendue de ce nouveau système d’irrigation devrait atteindre les 25 à 30qx à l’hectare.
En cas d’atteinte de cet objectif, ce procédé ne manquera pas d’être généralisé à l’échelle de toute la wilaya, pour combler le déficit accumulé jusqu’ici. Chose qui reste à la portée d’une région qui dispose de 100.000Ha emblavés chaque année, alors que sa production ne dépasse guère les 14qx à l’hectare. Maintenant, même si la pluie ratera d’autres rendez-vous à l’avenir, la solution de l’irrigation d’appoint sera là pour y pallier.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman