Fermeture administrative de 14 locaux de Zlabia

Les services de contrôle de la qualité relevant de la direction du Commerce (DCP) de la wilaya d’Aïn Témouchent, ont effectué depuis le début du mois de Ramadhan, 227 interventions sanctionnées par 20 procès-verbaux et autant d’infractions constatées, à l’issue de 225 descentes effectuées chez les commerçants. Ces infractions ont trait à l’absence d’hygiène, d’estampillage des viandes de boucherie et à la non conformité des produits exposés à la vente au libellé du registre de commerce. En outre, 09 prélèvements d’échantillon ont été effectués sur des produits alimentaires, saisi en attendant la confirmation des résultats.
Compte tenu de la tradition commerciale, durant le mois de Ramadhan, une brigade de contrôle investit de nuit les locaux accueillant un large public. A cela, s’ajoute des émissions radio pour sensibiliser les commerçants, les producteurs et les consommateurs.
Par ailleurs, les spéculateurs du lait non pasteurisé et vendu en sachet, sont dans le collimateur. Ce lait se vendrait dans les rues entre 40 à 45 DA le sachet. Le directeur du Commerce, M. Benmehra Benaouda, a instruit ses agents pour contrôler les livreurs de ce produit, qui provient en majorité des wilayas limitrophes. Quant à la vente de Zlabia, elle reste sous l’application de l’instruction ministérielle N°4055, datée du 13.08.2008 et qui a valu à 14 locaux de production de ce genre de gâteaux orientaux d’être fermés par des administratives. Les raisons invoquées ont trait à l’absence de registre de commerce ou la vente non conforme à l’inscription au registre de commerce.
En parallèle, une autre brigade suit régulièrement l’évolution des prix dans les marchés. Le seul bémol demeure l’absence des associations de défense des consommateurs.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman