Festival de la marionnette

Le directeur de la Culture de la wilaya d’Aïn Témouchent, M. Bouchahlata Mohamed, a animé hier, à la Maison de la Culture d’Aïn Témouchent, un point de presse où il a exposé le programme artistique et culturel à réaliser à partir du mois de ramadan et avant la fin de l’année 2008. Revenant à l’occasion ramadanesque, il est programmé cinq pièces théâtrales pour enfants et six autres pour adultes, cinq soirées musicales et cinq veillées du chant religieux. Et dans le souci d’encourager la lecture chez l’enfant, l’objectif du secteur est d’organiser trois salons du livre en 2008.
Pour le reste des activités culturelles et artistiques, le secteur préparera cinq semaines culturelles à Tizi-Ouzou, Bechar, Oum El-Bouaghi, Sétif et Ghardaïa, ceci dans le but d’ancrer les échanges culturels initiés par le commissariat des arts et la culture populaires. Contrairement aux années passées, une bonne option se concrétisera pour l’organisation d’un concours national des instruments à vent au lieu du concours national de la trompette.
Le secteur culturel sollicitera la caution de l’Institut national de musique pour que ce rendez-vous ait un cachet académique et scientifique. Et pour les enfants, on annonce l’organisation du 2e festival national de la marionnette à Aïn Témouchent alors qu’il était domicilié à Chlef. Désormais, il sera institutionnalisé à Aïn Témouchent. Au sujet de la question sur la non participation des troupes folkloriques dans ce programme ramadanesque, il a été répondu qu’elles ont déjà bénéficié du programme estival. En tous cas, pour le mois saint, ce sera une occasion pour les familles témouchentoises de découvrir les autres facettes de la culture nationale.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman