Fidèle à la tradition

crt temouchentAux termes d’une saison euphorique, le Chabab de Témouchent qui vient de retrouver au grand bonheur de ses supporters l’interrégions, peut se targuer également d’avoir enregistré l’émergence d’une pléiade de jeunes talents. Toujours fidèle à son statut, le CRT demeure indubitablement ce vivier inépuisable ayant enfanté plusieurs internationaux, à l’image du regretté Siki, Salem Ameur, Merakchi, Mezouar et autre Daoud ou encore de ceux qui ont préféré monnayer leur talent sous d’autres cieux, nous citerons entre autres: Lechleche (WA Boufarik), Belghomari (MCA), Hirèche (SAM), Talah (IRB Sougueur), Oussaâd, Messaoudi et Ould Saâdi (US Remchi) et la liste est loin d’être exhaustive. Cette fois-ci, il importe de mettre en exergue que le public des «Rouge et Blanc» n’a pas manqué d’apprécier tout au long d’un exercice laborieux, l’élégance du libéro de charme Belghalia.
Recruté à la veille du championnat, Hamdane est à créditer d’une saison somptueuse. Associé à l’inexpugnable stoppeur Tabti, le défenseur central du Chabab a réussi à donner une totale assurance à l’arrière garde témouchentoise. Mis complètement en confiance par le coach Bendoukha Belghalia où la tour de contrôle brille surtout par sa lucidité et son sang-froid. Loin de s’affaler dans les situations les plus délicates, il a constamment cette tendance à se placer en dernier défenseur pour mieux contrôler les assauts adverses. Bref! Il demeure à notre humble avis, cet arrière central racé qui fera parler de lui dans un proche avenir. Toujours au niveau du réseau défensif, Briki s’est distingué par ses qualités techniques remarquables. Outre son rôle défensif, le latéral gauche du CRT s’est même permis le luxe de se transformer en buteur, par moment, décisif. L’ex-joueur de l’USMT est parvenu, malgré son manque d’expérience, à s’imposer avec brio dans l’échiquier du Chabab. Souvent bien soutenu par les cadres de l’équipe tels le capitaine Senouci, Hadjar, Mokdad, Moussa et Nitou, Briki, la révélation possède également cette faculté de faire vibrer les supporters par ses chevauchées intermittentes et impétueuses et ses balles arrêtées exécutées avec une précision chirurgicale.
L’autre satisfaction est venue de Chafik Mokdad. Ce défenseur polyvalent peut aussi évoluer dans l’inter-jeu comme récupérateur. Accrocheur à souhait, Chafik excelle en particulier dans les duels. Jouissant d’une marge de progression importante, les observateurs lui prédisent un avenir radieux. Il reste de son côté en mesure d’emboîter le pas à ses aînés et de confirmer, du coup, sa fougue et sa détermination. Par ailleurs, la nouvelle recrue venue d’Aïn Kihal, Mellouk Bouazza, s’est érigé en un laps de temps réduit en buteur prolifique. A l’heure où on lui reprochait son manque de maturité, le désormais nouveau goleador du CRT a défrayé la chronique en secouant les filets adverses à maintes reprises. Doté d’un jeu de tête extraordinaire, Mellouk a ainsi l’art de se débarrasser du marquage pour surprendre ses vis-àvis. Devant les bois, il ne se pose pas de questions. Son souci majeur est de marquer des buts, encore des buts, rien que des buts. Sa force réside au niveau de son efficacité, tout simplement.
A ce quatuor, vient s’ajouter également le virevoltant Djamel Tlemçani. Le transfuge du NRB Béthioua s’est montré pour sa part régulier, sérieux et surtout discipliné dans son jeu. Grâce à son sens du but, il peut déstabiliser n’importe quel système défensif. Aussi, sa pétulance lui permet-elle de voir grand ? Alors qui dit mieux ?

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman