Fin de la tournée du wali dans la daïra d’Aïn Kihel

Le wali de la wilaya d’Aïn Témouchent, M. Bouderbali Med, a terminé sa tournée dans la daïra d’Aïn Kihel, par une réunion tenue hier lundi au siège de l’APC de Aïn Tolba et à l’issue de laquelle une enveloppe globale de 153 milliards de cts a été allouée à ses 4 communes et 90 autres à la direction des Forêts pour combattre l’érosion des sols. A cette rencontre ont assisté les maires respectifs de Aïn Kihel, Aïn Tolba, Aghlal et Aougbellil, en présence du chef de daïra et des membres de l’Exécutif de la wilaya. Chacun des présidents d’APC a été invité à présenter sa fiche technique quant à la réalisation de certains projets dont la demande a été exprimée par leurs administrés. Le wali a accordé la priorité à l’AEP, à l’assainissement, aux routes et à l’aménagement des voies d’accès aux cites, aux écoles et aux espaces verts, avant de débloquer une enveloppe globale de 153 milliards de cts.
Dans cette enveloppe, c’est la commune de Aïn Kihel qui se taille la part du lion avec 74 milliards, suivie par celles d’Aghlal 40 milliards, Aïn Tolba 22 milliards cts et Aougbellil ermant la marche avec 17 milliards.
Dans le même sillage, pour les travaux de reboisement et de la grande ceinture végétale à ériger pour arrêter l’érosion par les eaux de pluie entre les zones de Aïn Kihel et Aghlal, pas moins de 90 milliards seront consacrés à la canalisation voire la diminution des eaux de ruissellement, pour protéger les projets de construction contre les dégâts des inondations.
L’on constate que la daïra de Aïn Kihel est loin de supporter la comparaison par rapport aux efforts financiers consentis pour celles d’El-Malah avec 568 milliards, Oulhaça 788 milliards, Hammam Bouhadjar 495 milliards, Ain El-Arbaâ 424 milliards, Béni-Saf 879 milliards. A croire que les élus des quatre communes de cette daïra n’ont pas dû faire preuve d’imagination, en matière de demandes de projets. Espérons qu’il restera encore quelques dinars dans la caisse, après la visite du wali à El-Amria et la prise en compte des projets de la daïra d’Aïn Témouchent, pour accorder une autre rallonge à cette daïra quelque peu défavorisée.

Source :  Voix-Oranie

One Comment

  1. MOULEFERA dit :

    salm ana je ui en france je m’appel moulefera majid et je vote our le crt d’ailleur mes deux enfant mounir et rabie sont des supporteures fidele et c’est eux les percusionniste des supporteure vive crt et taya tmouchent bladi

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman