Forte pression sur le lait

En ce premier jour du mois de Ramadhan, les citoyens couraient dans tous les sens pour pouvoir se procurer au moins un sachet de lait pasteurisé dont son prix est fixé à 25Da au moment où des revendeurs débarquent de toutes les communes de la wilaya pour s’en approvisionner. Certes, la demande est très importante en cette période mais les distributeurs de cette matière ont changé de pratique commerciale avec l’afflux de revendeurs vers les points de vente et ce, depuis le début de la matinée. D’habitude, le lait est directement livré aux commerçants des communes mais durent ce mois, les livreurs se contentent de vendre le lait uniquement aux commerçants du chef-lieu de la wilaya, créant ainsi un dysfonctionnement dans le système commercial.
Cette façon de procéder oblige des centaines de citoyens à effectuer de longs déplacements pour pouvoir acheter u seul sachet de lait. Seulement, au niveau de la direction du commerce, un autre son de cloche est avancé, déclarant que le marché est approvisionné régulièrement. Il n’y a pas une crise mais plutôt une hausse importante dans la production du lait.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman