Grève à la Générale des Concessions agricoles

Les ouvriers de la Générale des Concessions Agricoles (GCA), dont la direction régionale de Aïn Témouchent chapeaute les annexes de Sidi Bel-Abbès et de Tlemcen, ont décidé d’entamer à partir de demain mardi, un mouvement de grève de 3 jours, pour revendiquer le règlement de leurs 5 mois de salaires impayés. Cette entreprise ne cesse en effet de connaître des soubresauts ayant trait à ses difficultés existentielles, depuis qu’elle n’a plus de plan de charge en matière de projets. Pourtant, elle a pour ainsi dire, fait des miracles en matière de restauration des sols abandonnés à la stérilité, dans les trois wilayas relevant de sa compétence. A la place de ces terres incultes, on voit aujourd’hui de la vigne et de l’arboriculture entrées en production sur les 85% des terres récupérées. Malheureusement, en raison des erreurs commises en haut lieu et qui se sont traduites par des pertes se chiffrant par dizaines de millions de dinars, cette entreprise se retrouve privée d’autres projets, depuis une très longue période, projets qui auraient pu l’aider à reprendre sa marche en avant. «Cette situation de blocage a fini par se répercuter négativement sur la trésorerie de l’entreprise, au point où nous sommes privés de salaires depuis 5 mois, alors que l’échéance de l’Aïd El-Adha frappe déjà à nos portes», déplore Ahmed, qui émarge à cette entreprise depuis de nombreuses années. «A 10 jours de l’Aïd, nous n’avons plus de ressources et nous ne savons plus à quelle porte frapper», ajoutent ses collègues Bachir, Kaddour et Boualem.
C’est pour cette raison qu’une grève de 3 jours sera entamée officiellement, demain mardi et se poursuivra jusqu’à jeudi prochain, pour revendiquer des explications claires sur le sort que les pouvoirs publics réservent à cette entreprise. Et de souhaiter l’intervention du wali, pour inciter le ministère de tutelle, via la DSA, à confier à la GCA d’autres terres abandonnées pour les remettre en valeur, pour le bien de ses ouvriers et des futurs bénéficiaires de ces terres agricoles.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman