Hadjar quitte le Chabab pour l’USM Bel-Abbès

comme dit l’adage. Hier matin au stade Embarek Boucif il a été remarqué l’absence de l’entraîneur Hadjar à la séance d’entraînement matinale alors que tous les joueurs étaient présents. Cette absence du premier responsable de la barre technique du Chabab de Témouchent s’explique par le départ officiel de ce dernier ver d’autres horizons. Cette nouvelle a provoqué la présence de nombreux supporters au stade, venus s’informer sur la véracité de ce qui n’était que rumeur et qui a été annoncée ici et là à Témouchent. La destination de monsieur Hadjar Chérif serait Sidi Bel Abbes où il s’apprête à prendre en charge l’USMBA et ce, après le départ confirmé, lui aussi, de son prédécesseur, en l’occurrence, M.Bendoukha. La nouvelle du départ de Hadjar peut-elle être surprenante ?
Pour certains supporteurs cela entre dans les moeurs des entraîneurs dont l’instabilité sévit depuis plusieurs saisons déjà alors que pour d’autres, elle n’est pas justifiée si, l’entraîneur en place jouit de la bonne estime et qu’il n’est nullement contesté dans le milieu où il exerce comme c’est la cas, apparemment, au Chabab. Les inconditionnels du chabab étaient en ébullition hier au stade en y allant chacun de son analyse sur les raisons qui auraient provoquées le départ de Hadjar alors que rien ne laissait présager un tel scénario notamment à un moment où l’équipe commençait à prendre confiance avec des résultats positifs.
Dans l’entourage du club, on estime que l’important est que les joueurs sont là avec leur entraîneur adjoint Chériet et que le problème devrait trouver sa solution avec la réunion de crise prévue incessamment. La seule consolation est que le championnat marque une pause cette semaine ce qui permettrait aux dirigeants de trouver un entraîneur. Enfin à Témouchent, même si ce départ constitue la principale information dans les milieux sportifs, cela n’a pas empêché les plus optimistes de croire que le dénouement pour le Chabab sera heureux et qu’il retrouvera sa stabilité et sa sérénité, car il suffit de conserver le même élan et les mêmes ambitions qu’avant. Le jeu des spéculations a déjà commencé avec des noms qui circulent un peu partout, mais le dernier mot reviendra à l’équipe dirigeante.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman