Impossible n’est pas témouchentois

La wilaya d’Aïn Témouchent a vibré à la fin de cette saison footballistique au rythme d’une ambiance particulièrement festive suite aux exploits réussis simultanément par le CRT, le ZSAT et le WAC Terga. Si pour la formation de Haï Moulay Mustapha le titre a été arraché avant l’heure, le club phare de la wilaya, lui, a dû attendre l’avant-dernière journée pour officialiser sa montée, un objectif acquis prématurément pour les « rouge et blanc », lesquels s’apprêtent à accueillir pour le compte de l’ultime round à Embarek Boucif un IR
Mecheria visiblement démotivé dans une confrontation qui aura définitivement l’allure d’un match de gala. Avec cette double consécration, les Témouchentois viennent de démontrer encore une fois que la notion « impossible » ne fait pas partie de leurs traditions ni de leur culture. A coeur vaillant rien d’impossible, telle est en fait la démarche suivie par les champions qui, de par leur détermination, ont honoré le football local. Dans ce même contexte, il importe de mettre en relief que derrière cette prouesse historique s’érige une armada de dirigeants oeuvrant dans le seul souci de propulser le football témouchentois de l’avant, soucieux de redynamiser le mouvement sportif témouchentois. La dernière cuvée de responsables a réussi donc son pari, en rendant à la balle ronde de la cité de Sidi Saïd son lustre d’antan où, rappelons-le, Aïn Témouchent était un réservoir inépuisable ayant enfanté une ribambelle d’internationaux à l’image du regretté Omar Siki, Mezouar, Selmi, Merakchi et autre Daoud Bouabdellah et actuellement le gardien Hamzaoui (junior).
Faisant également la fierté de la wilaya, le WAC Terga version Sebbah est parvenu pour sa part à décrocher la timbale en arrachant avec brio une accession fort bien méritée, notamment après avoir largement dominé un championnat animé par des formations forçant au respect telles le CRB, l’ASM, le CAP, l’ESA etc. A signaler enfin la qualification historique des basketteurs cadets de l’Olympique de Sidi Ben Adda lesquels ont réussi de leur côté à atteindre les demi-finales de la coupe d’Algérie avant de se faire éliminer avec les honneurs par le GSP du Mouloudia d’Alger dans un choc disputé à Chlef.

Source : Echo-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman