Journée mondiale de l’arbre

Les médecins de l’association « Numidia » d’Aïn Témouchent ont tenu à marquer de leur empreinte la célébration de la journée internationale de l’arbre. Ils étaient à pied d’oeuvre avant-hier vendredi au cimetière de la ville « Sidi El Hadj Belabbès » pour une action de reboisement, qui a permis la plantation d’une centaine de faux poivriers et cyprès d’alignement. Assistés par une équipe de l’APC, les toubibs ont troqué leur blouse blanche et leur stéthoscope contre une tenue plus appropriée au travail des champs. Certains étaient accompagnés de leurs enfants, dont l’entrain a stimulé l’ardeur des aînés. Une parfaite organisation agrémentée d’un buffet ouvert aux visiteurs et confié aux bons soins des Dr Benamar et Guenaoui qui se sont acquittés de leur tâche avec un remarquable savoir-faire. Bref, un volontariat qui, selon les termes du Dr El Aoufi, le président de Numidia, s’inscrit dans la lignée des objectifs assignés à l’association, laquelle, outre la formation des membres de la corporation et la sensibilisation du citoyen, intervient également dans le domaine de la défense de l’environnement à travers des opérations concrètes visant notamment l’entretien des espaces verts et autres lieux de vie. Une autre sortie figure du reste au programme de « Numidia », qui se prépare à aller redonner un air de fraîcheur à la forêt récréative de l’ex-domaine Sidi Ali Cherif réputée pour la splendeur de son jardin botanique. Des actions citoyennes qui sont autant d’occasions de concilier activités d’utilité publique et détente dans une ambiance conviviale. Les agents de la Protection civile se sont aussi mobilisés pour rendre plus attrayant leur quartier général situé à la sortie Est de la ville.
Pas moins de 500 plants ont été mis en terre, des variétés allant du pin d’Alep au cyprès en passant par les plantes d’ornement qui vont assurément changer le décor ambiant de cette grande unité. La journée a également réuni au siège de la maison de la culture les autorités locales, à leur tête le wali de la wilaya, lesquelles ont visité une exposition organisée par la direction des forêts. Cette dernière a entamé un vaste programme de reboisement consistant à lutter contre l’érosion sur une superficie de 1 787 hectares dont 1 300 furent plantés, sans compter différentes opérations en phase avancée concernant la bande verte, les brise-vent, les corrections torrentielles, les travaux sylvicoles ou la fixation des berges.
Par ailleurs, les localités rurales ont bénéficié d’une série d’actions de soutien comme l’ouverture de pistes sur une distance globale de 71,15 km, l’aménagement des pistes (77 km) ou encore des aides personnalisées au profit des apiculteurs qui ont reçu près de 1000 unités pour la récolte du miel.

Source : Echo-Oran

3 Comments

  1. dzamed dit :

    IL FAUT DEVELOPPE LA CULTURE DES VERTS ET NON PAS PROFITER DES OCCASIONS ANNUELS….C DE LA POLITIQUE ET DU CHANTAGE A LA FACON PRESIDENTIELLE

    Répondre
  2. Nounou dit :

    tu as raison , De tt façon de nos jour, les gens se contentent de taper des mains et de montrer qu’il sont les premiers a aller dans ce genre de situation.
    Comme si c’est vitale.

    Arretez les hypocrytes.

    Répondre
  3. karim dit :

    DECEVANT DE PARLER AINSI UN VOLONTARIAT ORGANISE EN DEHORS DE TOUTE TUTELLE POLITIQUE EST UIN ACTE DE CIVISME. IL NE FAUT PAS QUE L’ALGERIE S’ARRETE parce qu’il y a des élections et que la manipulation excessive jette le doute sur tout . bravo à nos medecins .

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman