Journée mondiale de la sage-femme

sageC’est le slogan choisi cette année pour fêter la journée internationale consacrée à la sage-femme. L’établissement public de santé de proximité d’Aïn Témouchent, que dirige le docteur Bouraoui Djillali a tenu à rendre hommage au personnel en charge des parturientes. C’est ainsi que 13 infirmières spécialisées dans les accouchements furent honorées. Exerçant, pour la plupart d’entre elles, au niveau des différents centres relevant de l’EPSP du chef-lieu de wilaya, ces donneuses de vie participèrent en cette occasion à une journée d’étude animée par trois médecins spécialistes en gynécologie, infectiologie et épidémiologie.
Les thèmes liés au cancer du col de l’utérus, à la prévention et à la désinfection des maladies nosocomiales en maternité ont été développés au cours de cette célébration rehaussée par la présence du directeur de la santé et de la population de la wilaya (DSPS) M.Ouadi Mohamed. Rappelons que l’EPSP d’Aïn Témouchent, dont le siège se situe à la polyclinique Es Sebbah jouit depuis peu de l’autonomie et ses capacités ont été renforcées. Voilà qui augure d’autres actions de ce genre notamment dans le domaine de la formation.

Source : Echo-Oran

8 réflexions sur « Journée mondiale de la sage-femme »

  1. Encore une fois de plus, il n’y a que des remerciements aux gens qui font leurs travaille, ceci est bien mais il faut voir aussi que ces sois disant agents de santé (car elles ne sont pas sages !) ne font pas correctement leurs travaille.
    Je me rapelle q’un jour je suis rentré jusq’au bloc opératoire et j’ai meme vue une femme gémir de douleurs en absence d’infirmières ou de gynéco qui préferent envoyer les dames à hamam bouhadjar , ou oran car c’est plus facile.

    Bonne journée les sages femmes et les infirmiers (ers) de l’hopital A.MEDEGHRI

  2. Tout d’abord, je souhaite:- un prompt rétablissement à tous nos malades.
    je souhaite:- beaucoup de courage à tous les personnels de santé.
    je souhaite:- Beaucoup de PATIENCE et de Plaisir aux sage-femmes.
    Et toutes mes salutations à l’équipe dirigeante de l’EPSP EL-SABBAH;et à leur téte le Dr Djillali BOURAOUI.

  3. Je salue toutes les sages-femmes sages que ce jour où l’on célèbre notre modeste et noble métier se pérennise parce que j’ai l’impression qu’il est voué à la disparition si on consulte le calendrier des journées mondiales et internationales notre journée n’existe guère, ,il faut que la journée mondiale reste éternelle .
    Quand à notre travail proprement dit il y a beaucoup à faire tout d’abord revoir nos comportements vis à vis de la cliente,on manque de beaucoup de tact et nous nous exprimons très mal avec elles, donc pour ce point précis nous voudrions que la formation en communication interpersonnelle et le conseilling doit faire l’objet d’un planning de formation ensuite nous demandons autre chose.chère collègues soyez gentilles avec toutes les femmes traitez les avec douceur.Après la communication pensons aux soins de santé essentiels de base et surtout notre rôle dans les soins d’urgence en obstétrique parce que en santé de proximité vous serez habilité à travailler dans des zones éloignées et vous devez prendre des décisions alors il faut penser à la formation continue et il faut nous documenter .
    Je salue tous ceux qui on organisé les journées de la sage-femme et Ain Temouchet en particulier.
    La Présidente de l’association « BOUNA » des sages-femmes d’Annaba
    NB : vous pouvez publier mon email

  4. bien dit benadda moi aussi je suis un benadda (boucherie)et pour revenir aux métiers de la sage femme c’est un métier trés noble et pas facile et j’espere que toutes les sages femmes entendent ton appel et qui se mettent de temps en temps a la place des des clientes.
    mes salutations.

  5. Demander aux futur mere qui donne naissance à leur enfant a oran ou a hamam bouhadjar.

    Et ALLER DONNER VOTRE SANG , car la maternité rahi makhsousa

  6. Bonjour à tous.
    Je suis étudiante sage-femme canadienne, et dans la cadre de notre formation nous pouvons faire un stage ( de 3 mois ) à l’étranger. Je souhaiterai en trouver un vers Oran.La famille de mon mari vit à Ain Témouchent, et ça me permettrait de les rencontrer, tout en consolidant mon expérience.
    A vez vous des conseils?
    fem2lombre@hotmail.com

  7. Le simpleserait soit de contacter la direction de la santé, le service du personnel ou un institut paramédical, avec la convention de stage, un CV et unelettre de motivation.

    Bonne chance à toi !!

Répondre à Le parisien Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *