Journée mondiale des handicapés

Dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale des handicapés, l’école des jeunes sourds-muets d’Aïn Témouchent a servi hier de théâtre à de louables manifestations à caractères culturel, artistique et scientifique, avec la participation des associations concernées. Programmée pour la matinée, une première conférence portant sur l’hémophilie a permis à l’assistance de se familiariser aux causes principales de plusieurs cas de handicaps. Selon la conférencière, le Dr Kouache, la population d’hémophiles s’élèverait à 1.500 personnes à l’échelle nationale et son environnement coûterait quelque 9.000 DA pour son suivi à la famille.
Le thème de l’hémophilie laissera ensuite place à deux communications, l’une portant sur le traitement de la surdité et l’autre sur les mères célibataires. Dans le premier cas, la psychologue a touché le fond du problème de la prise en charge familiale de l’enfant handicapé, en calquant son intervention sur le comportement du père devant son enfant handicapé. Saisissant l’occasion, les associations des handicapés, représentées par leurs présidents, ont animé le débat par leurs interventions axées sur le quotidien de la population des handicapés. S’agissant des mères célibataires, elles sont assurées de trouver aide et assistance auprès d’une association présidée par Mme Bellahcène Houaria et dont la finalité est d’apporter son soutien à cette frange et à l’enfance monoparentale.
En outre, la direction de l’Action sociale (DAS) a présenté une communication sur le rôle du SAMU et du Croissant rouge Algérien (CRA), ce dernier étant mis en quelque sorte en surbrillance. Pour donner le caractère festif à cette journée, les enfants handicapés mentaux scolarisés se sont livrés à une représentation artistique à base de danses de chants et de petites pièces théâtrales, ponctuées par une exposition de travaux manuels. Selon le directeur de l’école des jeunes sourds-muets, M. Belarbi Mohamed, une classe intégrée de 1ère AM sera bientôt lancée pour cette catégorie d’enfants handicapés, au niveau du CEM Lahcène Ben Babouche d’Ain Temouchent, où suivront leurs cours 5 élèves, qui ont réussi leur examen d’entrée en 6ème, à l’issue de la saison scolaire écoulée.

Source: Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman