L’auteur du crime a été condamné à 15 ans ferme

crimeQuinze ans de prison ferme. Tel a été le verdict prononcé hier par la cour criminelle de Sidi Bel-Abbès contre Y.T., âgé de 34 ans, qui a tué pour… un œuf de 10 DA. Les faits remontent au 13 février de l’année en cours. Ce jour-là, un drame est survenu à la placette jouxtant la gare ferroviaire de Aïn Témouchent, lieu où pullulent les marchands ambulants de casse-croûte. Y.T. s’approche de Z.M., âgé de 26 ans et vendeur d’œufs durs. Il veut les lui acheter à 5 dinars l’unité alors que Z.M. les propose à 10. C’est l’étincelle! Une dispute éclate entre les deux protagonistes et Z.M. balance un siège à son adversaire.
Ce dernier s’empare alors d’un couteau posé sur la table d’un autre vendeur et assène un coup à Z.M. Des passants tentent alors d’intervenir, mais en vain. Y.T. court derrière Z.M. qu’il rattrape pour lui asséner trois autres coups de couteau, au niveau du foie, du pied et du bras. Le médecin légiste soulignera dans son rapport que le décès a été provoqué par les blessures profondes relevées sur le foie de la victime.
La défense du prévenu devait exhiber la preuve attestant que son mandant souffre de troubles psychiques. Le ministère public ne l’entend pas de cette oreille et met l’accent sur le fait de s’emparer d’une arme blanche et «courir après sa victime au moment où cette dernière essayait de s’échapper, et tout cela pour une différence de 5 dinars du prix d’un œuf». Pour le procureur, rien dans ces conditions ne peut expliquer le crime. Il requiert ainsi la perpétuité à l’encontre de Y.T. que la cour condamne, pour homicide volontaire, à quinze ans de prison ferme.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman