L’état du réseau routier en nette amélioration

Le linéaire de route en bon état est passé de 617 km en 2007 à 726 km en 2008, soit une augmentation de 11%. En parallèle aux intenses activités portant sur les grands projets structurants dont ceux de la centrale thermoélectrique de 1200 MW implanté à Terga dont le taux d’avancement avoisine les 20% pour un montant de 132 milliards de DA, la station de compression Medgaz de Sidi Djelloul qui s’étale sur une superficie de 14 ha et qui connaît un taux d’avancement appréciable qui dépasse les 75% pour une capacité d’exportation de 8 milliards de M3/an, projet financé à hauteur de 900 millions d’euros ainsi que l’unité de dessalement d’eau de mer implanté à Chatt-El-Hillal avec un taux d’avancement de 90% pour une capacité de production de 200 000 m3/jour d’eau et dont le coût est de 236 millions, la wilaya de Aïn Témouchent a consenti de gros efforts à travers un ambitieux programme pour l’amélioration et l’extension de son réseau routier. Un tel programme a donc permis d’augmenter d’une manière significative la capacité des routes, d’améliorer les conditions de circulation et de sécurité des passagers, de désenclaver certaines parties de la région, d’améliorer les conditions de transport et de désengorger l’important trafic routier lors de cette saison estivale qui drainera certainement pas moins de 10 millions d’estivants selon les prévisions des autorités locales. En effet, la wilaya de Aïn Témouchent dispose d’un réseau routier dense avec une répartition spatiale assez équilibrée sur un linéaire global de routes de 1 330 km dont 266 km de routes nationales, 298 km de chemins de wilaya et de 766 de chemins communaux dont 279 non encore revêtus.
Durant l’exercice 2008, le secteur des travaux publics a concrétisé plusieurs actions dans le cadre du programme cité plus haut avec la réalisation du dédoublement du CW29 sur un linéaire de 9,3 km, le renforcement des axes routiers sur 121,15 km, l’entretien et la réhabilitation de 152,45 de routes, la réalisation de huit ouvrages d’art ainsi que deux trémies et enfin la création d’un nouveau réseau sur un linéaire de plus de 11 km.S’agissant de l’état actuel du réseau routier, il y a lieu de signaler que le linéaire de route en bon état est passé de 617 km en 2007 à 726 km en 2008, soit une augmentation de 11%.

Source : Liberté

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman