L’inertie à voie libre

L’époque cruciale des divisions 1 et 2 où les équipes ont, d’ores et déjà, bouclé l’opération de recrutement pour la nouvelle saison alors que quelques-unes d’elles ont déjà entamé la préparation d’avant saison, celle de la maison du Chabab de Témouchent est toujours énigmatique pour la simple raison que, mis à part le dépôt du dossier relatif au statut de SPA déposé aux instances du football, rien de nouveau n’est venu égayer la joie des milliers de supporters du club. Pis, plusieurs noms de l’effectif de la saison écoulée ont émis le voeu de quitter le club, mettant les dirigeants du CRT devant un vrai dilemme, soit maintenir ces joueurs sans même pouvoir leur régulariser les arriérés de l’année écoulée, ou les libérer et perdre ainsi de bons éléments susceptibles de les aider à jouer les premiers rôles pour la nouvelle saison pour laquelle les dirigeants actuels fondent de réels espoirs pour jouer le titre de l’accession en division Une.
La situation cruciale que vit le club du CRT a poussé plusieurs cadres de l’équipe à changer d’air à la recherche d’un cadre agréable et de conditions financières plus avantageuses que leur ancienne équipe. A cet effet, l’on murmure dans l’entourage du club que des joueurs comme Messaoudi, Rachedi, Bouterbiate, Safa et autre Chouieb ont déjà trouvé des équipes qui les ont accueillis, ce qui est considéré comme une grande perte pour le club témouchentois, surtout pour les deux premiers cités qui sont des défenseurs aguerris à la compétition et qui étaient derrière la bonne prestation du compartiment de la défense du CRT qui n’a encaissé, durant tout l’exercice écoulé, qu’une vingtaine de buts seulement, classée la meilleure défense de son groupe.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman