L’UGTA anime un meeting populaire

La salle de l’ex-cinéma Atlas de Hammam Bou hadjar a abrité mercredi dernier un meeting populaire organisé par l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA) de Aïn Témouchent dans le cadre de la campagne électorale en faveur du candidat indépendant M. Abdelaziz Bouteflika, en présence de nombreux citoyens de la daïra de Hammam Bouhadjar et d’Aïn El Arba. Dans son intervention, le secrétaire général de l’Union de wilaya UGTA, M. Benouada Mohamed, a rappelé les efforts consentis dans la construction du pays dans tous les domaines réalisés durant les deux mandats du président Bouteflika, l’homme qui a sauvé l’Algérie par la restauration de la sécurité et la stabilité dans le pays. Par ailleurs, l’orateur n’a pas mâché ses mots en accusant les partisans du boycott qui s’expriment à partir de l’étranger de manipuler les citoyens afin qu’ils s’abstiennent de voter le 9 avril, ils n’empêcheront pas le peuple d’aller massivement accomplir son devoir électoral et de réitérer sa confiance en la personne de Bouteflika.
L’orateur n’a pas manqué également de rendre hommage aux chouhada de la guerre de libération et aux moudjahidine qui ont combattu pour l’indépendance du pays et la dignité de ses enfants, faisant rappeler que la région de Hammam Bouhadjar recèle de grandes figures qui ont marqué l’histoire du pays tels que le moudjahid Setra présent à ce meeting, qui était un compagnon du martyr Aïssat Idir. Par ailleurs, le poète Boukraâ Amar a fait vibrer l’assistance par un récital poétique dédié à Bouteflika dans une ambiance particulière.

Source : Echo-Oran

3 Comments

  1. amine dit :

    Honnetement, ces gens soit disant qui protègent les travailleur, sont je sais pas quoi dire.
    Dans toutes les démocraties du monde, jamais un porte parole de syndicat de travailleur, n’a soutenu un candidat meme pour les mairies.
    Tout d’abord , que, par principe, le syndicat défend le travailleur contre l’exploitation,et autres et revendique des doléances auprès des instances qui ne donnent jamais rien.
    Mais Bon !! Entre nous, nous savons a quoi rime cette Mascarade.
    Inchallag , juste personne ne change s’il a un poste de………..Syndicaliste !! :lol:

    Répondre
  2. robi dit :

    bonjour ,non pas par opportunisme mais parceque je porte mon pays dans le coeur ,que je vous écris ,je suis une femme et pour faire partie des syndicalistes il faudrait que ces messieurs daigent bien nous céder la place pas moyen dès que l’on parle syndicalisme ils sont les premiers à faire des mains et des pieds pour etre sur les listes et j’en passe des magouilles bref une question comment etre membre actif sans passer par tout çà vous parlez de femmes syndicaliste dans les wilayates du centre elles ne font que de le figuration comme le reste d’ailleurs alors messieurs de la centrale voudriez vous d’une peste comme moi???? merci salutations fraternelles

    Répondre
  3. myassa dit :

    Les syndicalistes femmes d’Alger ne sont que des marionnetes, puis c’est un milieu à éviter

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman