La bibliothèque El-Beyrouni en perte de vitesse

La ville d’Aïn Témouchent s’enorgueillit de posséder une bibliothèque située en plein centre de la ville, baptisée au nom d’El Beynouni. Ce lieu de culture fut une antenne dépendante du Centre culturel français pendant deux décennies. Elle disposait de tous les moyens nécessaires pour sa bonne marche, telles tables et chaises. Mais aujourd’hui, elle souffre du manque de livres. Sur ses rayons, on trouve des anciens livres témoignant de l’ère de Badelaire, Emile Zola, Jules Valles, Montesquieu, Taha Hussein, Al Manfalouti… Seulement, les jeunes lecteurs, notamment les lycéens, ne trouvent pas de livres pour rassasier leur faim. Quant aux annales des matières scientifiques, ils méritent d’être actualisés par rapport aux nouveaux programmes scolaires alors qu’il a été a relevé la dominance des livres ayant pour thème, l’Islam.
Rapprochée, la responsable des ces lieux dira «nous recevons des lecteurs uniquement pendant les périodes de préparation des différents examens scolaires et universitaires. S’agissant des ouvrages que nous disposons, il faut dire qu’ils sont dépassés. En outre, cette bibliothèque manque de livres d’auteurs connus ou traitant de la littérature algérienne.» Concernant le fonctionnement de ce lieu de culture, les agents y exerçant se plaignent du manque d’un micro-ordinateur et d’une ligne Internet qui sont devenus indispensables pour pouvoir gérer dans de très bonnes conditions cette bibliothèque. En matière de commodités, il est souhaitable d’installer au moins un climatiseur afin d’attirer les lecteurs en cette période de grande chaleur.

Source : Voix-Oranie

One Comment

  1. ABBULAE dit :

    IL NE FAUT PAS SELECTIONNER QUE DES ARTICLE QUI CONVIENNENT QU’A L’ADMINISTRATION IL FAUT PRENDRE LES AUTRE REALISATION POPULAIRE ET ASSOCIATIVE AVEC PHOTOS A L’APPUI MERCI DE LIBERER LES INITITIVES DE QUARTIER ET DES VILLAGE CAR LES JEUNES EN BESOIN DE SE LIRE DANS L’IMAGE DE LEUR VILLE AFIN DE LES FAIRE RAPPROCHER DES ACTIVITES DE PARTICIPATION AU BIEN ËTRE DE NOTRE VIE COURANTE MERCI DE VOIR EN PREMIER CET ARTICLE .

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman