La caravane culturelle à Béchar

Le commissariat des Arts et Cultures populaires de la wilaya d’Aïn-Témouchent poursuit son périple culturel à travers les différentes contrées du pays dans le cadre des échanges inter-wilayas initiés par le ministère de la Culture. Béchar sera la prochaine destination de la caravane culturelle d’Aïn-Témouchent. Et ce sera, durant une semaine du 08 au 14 novembre que la population de la Saoura découvrira les richesses diverses et plurielles de cette wilaya. Comme l’exige les traditions dans ce genre de programme, des plateaux variés comportant des variétés folkloriques du genre Touat et Gnawi notamment, avec les troupes «Touat Zaouia» et «Bellal Bouhadjar». La particularité qui est retenue dans ce voyage culturel est la vente dédicace des romans du journaliste et écrivain d’Aïn-Témouchent, Kali Mohamed.
En matière de musique, la troupe de musique andalouse, a inscrit dans son registre des chansons et mélodies du patrimoine national, une manière de répondre aux exigences du public mélomane et connaisseur béchari. Il est également prévu pour le volet musical un grand gala avec la troupe «TDKR».
Selon le commissaire du festival local des Arts et Cultures populaires de la wilaya d’Aïn-Témouchent, Koudid Abdellali «A chaque escale que la caravane culturelle a visitée –que ce soit Sétif, Oum El-Bouaghi ou Tizi-Ouzou-, les artistes et la délégation qui ont fait le déplacement, ont présenté les immenses potentialités artistiques et touristiques que possède la wilaya d’Aïn-Témouchent. Lors de cette halte, le public a montré sa joie et sa satisfaction quant aux spectacles présentés et ne manquera pas ses rendez vous.
Concernant le chapitre de l’artisanat, la Maison de l’artisanat alignera un programme comprenant une Ga’ada témouchentia garnie de produits artisanaux à base de poterie, laine, halfa et argile. Ce sera aussi l’occasion pour les Bécharis de voir un numéro de jeux de rôles où les comédiens simulent un mariage d’Aïn-Témouchent.
Pour cette simulation, les artistes mettent en scène une cérémonie matrimoniale et les mouvements sont accompagnés de musiques et de chants oranais. Sur le plan culturel, des soirées poétiques et représentations théâtrales sont également au menu. Une conférence sur l’histoire de la région témouchentoise est programmée à l’occasion. Ce qui permettra de montrer que la wilaya d’Aïn-Témouchent tire ses racines depuis l’ère de Syphax en passant par plusieurs étapes importantes constituant des vecteurs de l’histoire nationale dont le Traité de la Tafna de l’Emir Abdelkader. Afin de rendre la pareille sur le plan musical aux musiciens bécharis qui ont charmé le public témouchenti, lors de leur visite à Aïn-Témouchent, l’orchestre de la Maison de la Culture produira des chansons du bled de Sidi Saïd. Selon Touil Mourad, l’un des musiciens qui participent à cette épopée, la tournée de la caravane témouchentoise a dignement représenté sa wilaya en offrant du Raï avec l’ensemble Bellemou et ses chansons oranaises.
Le public a répondu avec beaucoup d’ambiance à l’invitation aux spectacles à travers les communes dans les trois wilayas déjà traversées: Sétif, Oum El-Bouaghi et Tizi-Ouzou. Reste Béchar.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman