La confiance retrouvée

Il faut dire que le dernier succès enregistré at home devant l’US Biskra en proie au doute a permis au CRT de renouer avec la gagne et de démontrer à ses fans que le onze cher au regretté Siki reste toujours fidèle à sa tradition de resurgir au bon moment. Cette deuxième victoire est venue donc mettre un terme à une mini période de disette marquée par deux revers d’affilée subis respectivement face à l’OMA et au PAC. Cela dit, les fans des «rouge et blanc» ont surtout apprécié la manière d’évoluer des camarades du capitaine Messaoudi, lesquels ont su réagir positivement en développant un volume de jeu assez intéressant. Selon le coentraîneur du Chabab, Noureddine Bencheriet, la titularisation du métronome Tlemçani, qui revient d’une blessure, a été bénéfique au groupe à plus d’un titre, sachant que la présence de cet excellent élément dans l’entre jeu a permis aux «rouge et blanc» de retrouver leurs repères.
A noter que face à l’USB, le staff technique avait opté pour une stratégie centrée sur l’attaque à outrance en évoluant selon un schéma tactique inhabituel, à savoir un 3-4-3. Sentant au préalable que le Biskris allaient se cantonner massivement en défense, Bendoukha avait jugé utile de ne compter donc sur 3 défenseurs, Tabti, Reguieg et Messaoudi. La récupération a été confiée aux frères Mokdad alors que l’animation du secteur offensif relevait du ressort du duo Sari-Tlemçani. La présence de Safa, Kheloufi et Chouieb au front de l’attaque a donné un véritable tournis aux défenseurs de l’USB.
Aussi, l’incorporation de Moussi, Saâdi et Hadja en seconde période s’est-elle révélée judicieuse puisque le CRT est parvenu au grand bonheur de ses supporters à mettre fin aux velléités des visiteurs à l’heure où ces derniers s’étaient montrés dangereux à maintes reprises. Avec six points au compteur, le promu s’installe favorablement à l’issue de la 4e journée parmi le lot des outsiders et reste en mesure de revenir à la charge à tout moment. Pour sa prochaine sortie, le Chabab s’apprête à rendre visite à un MOC mal en point et tentera, pourquoi pas, de revenir avec le meilleur résultat possible.

Source : Echo-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman