La déception …

Le sort du «cinq» témouchentois est définitivement scellé au terme des matches barrages disputés à Bordj Bou Arréridj. Il évoluera la saison prochaine en Nationale II, poule Ouest. De l’avis de tous les observateurs sportifs en matière de basketball, cette sanction était prévisible dans la mesure où les prestations des coéquipiers de Bensâada étaient médiocres depuis le début de saison. Défait respectivement par l’IRBB Arréridj (70-56), le COBB (80-71) et l’AU Annaba (90-80), le CRB Témouchent a montré ses limites sur tous les plans. Même si le staff technique a tenté de faire de son mieux pour améliorer le côté technique, les joueurs, en revanche, n’ont pas donné entière satisfaction. Pourtant, toutes les conditions étaient mises à leur disposition, selon le président Abdelmalek. C’est vraiment décevant pour une formation de ce standing qui, dans le passé, avait fait les beaux jours de la balle au panier, mais qui se retrouve aujourd’hui à la croisée des chemins. A Aïn Témouchent, personne ne veut admettre cet échec. Cela veut dire que le basket-ball au sein de la maison du CRBT est malade. L’heure est maintenant au bilan et à l’autocritique car l’avenir du club est sérieusement hypothéqué.

Source : Echo-Oran

3 Comments

  1. ould el atik ( quartier atik) dit :

    c normal car ça fait des années que le crbt ramène des joueurs d’alger d’oran de bel abesse et mème de beni saf chose qui a couté des millions et des millions.
    said didi a quitté le club en plein championnat.

    Répondre
  2. ould el atik ( quartier atik) dit :

    la novelle le crbt est de noveau a la super division

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman