La dernière pluie a mis à nu les tares chroniques

La pluie qui s’est abattue durant la journée de ce dernier vendredi, le temps de quelques heures, a mis à nu le laisser-aller dont font preuve les 28 communes de la wilaya d’AïnTémouchent, en matière de suivi du nettoyage et curage des avaloirs et des fossés.Habituellement, juste après la fin de chaque saison estivale, ces communes devraient penser à mettre le paquet pour déboucher voire curer ces avaloirs et autres fossés de drainage. Preuve en est que cette dernière pluie qui a duré juste quelques heures, a montré le défaut de la cuirasse aux responsables. Et encore, heureusement que ces précipitations n’ont pas duré plus de temps.
L’eau de ruissellement qui en a résulté et ne trouvait plus d’issue par les avaloirs et les fossés de drainage obstrués, s’est répandue sur la chaussée jusqu’à envahir les trottoirs des piétons, que personne ne pouvait plus emprunter. Sachant que les communes n’ont pas d’argent pour procéder à ce genre d’opérations, qu’attend la wilaya pour les confier, dans le cadre de l’opération «Blanche Algérie» ou des TUP-HIMO, à des micro-entreprises et ce, avant les prochaines pluies qui s’annoncent bien plus importantes.

Source: Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman