La fièvre du bonheur à un tir du baroud d’honneur

crt temouchentLa joie du bonheur était indescriptible ce vendredi, à Témouchent après le retour de Tlemcen, des joueurs du Chabab avec la victoire dans les bagages, ramenée de Sidi Saïd, à l’issue d’une rencontre qui s’est déroulée à huis clos et des supporters qui n’ont pu donc accompagner leurs favoris lors de ce déplacement, eux qui n’ont pas hésité à le faire durant toute cette saison. C’est une véritable marée humaine que celle qui avait attendu les héros de retour de Tlemcen, à l’entrée de la ville où plus d’une centaine de voitures et des supporters en liesse ont laissé exploser leur joie après cet important succès qui ouvre grandes les portes de la division «Inter-régions» en attendant certainement l’apothéose, avec la cerise sur le gâteau, lors de la réception de l’équipe du Nasr/Sénia à Témouchent, avec un Chabab qui n’a besoin que d’une petite unité pour confirmer définitivement son retour dans une division que les Témouchentois ont quitté, l’espace d’une saison.
Témouchent a donc vécu une soirée mémorable ce vendredi 18 mai, une fête, avant terme, aux sons des sirènes de voitures, des cris de joie, de la musique et tous les moyens étaient bons pour manifester le goût de cette victoire à travers un interminable cortège de voitures qui a sillonné toutes les artères de la ville.

Bref, tous les qualificatifs ne suffiraient pas à décrire ces moments que les Témouchentois ne sont pas près d’oublier et qui certainement vont faire date dans la riche histoire de ce club du CRT qui, aujourd’hui, a pu relever un autre défi que celui d’un titre au sein de cette division «Régionale 1» qui est synonyme d’une accession même si cela n’est qu’un retour aux sources d’un palier qui a pour nom Inter-régions dont le Chabab était locataire. Tous les sportifs, en général, et les supporters des «Rouge et blanc» vivent au rythme de cette fin de saison qui tarde à s’achever pour tout ce beau monde malgré les trois bornes restantes qui paraissent les plus longues du championnat dans un contexte tout particulier qu’a pu vivre cette ville d’Aïn -Témouchent.
Joueurs, entraîneurs, dirigeants et supporters sont mobilisés pour terminer le championnat comme il a été entamé par cette équipe du Chabab, avec cette force et cette régularité dont a fait preuve le CRT durant tout le championnat même si le plus dur a été réalisé, façon de prouver que le club était dans la dimension d’un véritable patron, celui qui a su se faire respecter et respecté tous ses adversaires malgré tous les enjeux, à domicile ou à l’extérieur, et le fait d’avoir évolué, à cinq reprises, à huis clos, et sans supporters au stade «Embarek Boucif» et un autre en déplacement lors de cette dernière confrontation face aux Tlemcéniens de Sidi Saïd. Tout cela va figurer sur le registre des souvenirs de cette équipe du Chabab de Témouchent dont seul un tir pour le baroud d’honneur la sépare du…bonheur.

Source : Voix-Oranie

voici un extrait du cortège :-D

4 Comments

  1. benabdeslam bachir dit :

    mabrouk alina whadi el bidaya wmazal mazal !!!!!!!!
    mabrouk a tous les temouchentois.

    Répondre
  2. zaitar de Paris dit :

    Tu es ou bennegui pas de comenteur
    Moi je sais atu pense a la final

    Répondre
  3. zaitar de Paris dit :

    TU ES OU BENNEGUI PAS DE COMENTEUR
    JE SAIS QUE TU PENSE AU PSG QUI VA JOUER SA FINAL CONTRE LYON
    A BAIN BON COURAGE POUR LE PSG

    EL MALKA AU STADE DE FRANCE

    EL TAWRI DE PARIS QUI EST TOUJOURS LA

    Répondre
  4. khelladi dit :

    ouache ya tawri c’est le PSG tu crois moi je suis pour LYON

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman