La flambée des prix des matériaux de construction

batimentLes différents projets de réalisation des programmes de logements, tous types confondus, seront-ils achevés dans les délais assignés? Là est la question qui taraude les promoteurs et les postulants au logement, au niveau de la wilaya d’Aïn Témouchent. La flambée des prix des matériaux de construction a en effet de quoi décourager tous les promoteurs de la wilaya, de procéder à l’achèvement des programmes de logement, notamment de type LSP, inscrits à ce jour. Selon le promoteur Bekkaï Farid, installé à Sidi Ben Adda, le prix du fer a quadruplé, l’acier rond de diamètres 12 et 14mm se vend à 8.400 Da le quintal et l’acier 8mm torsadé a atteint 8.500 Da le quintal, tandis que le sac de ciment atteint les 430 Da au marché parallèle et encore la liste n’est pas exhaustive.
Comme ces matériaux ne sont pas faciles à acquérir à leur sortie d’usine, les chantiers lancés sont forcément freinés par la cherté des prix et les postulants, déjà échaudés par l’expérience, réfléchiront à deux fois, avant de s’exposer en victimes expiatoires de toutes ces dérives. Le président de la République aura beau insister sur le respect des délais de livraison, le programme d’un million de logements ne sera pas achevé à l’horizon 2009, s’il n’est pas accompagné par des ressources appropriées et par des matériaux accessibles à des prix raisonnables. Autrement dit, à ce niveau, la loi de l’offre et de la demande a atteint ses limites et doit être complétée par un programme d’urgence. C’est du moins le souhait des promoteurs qui attendent beaucoup des pouvoirs publics, pour répercuter leurs services sur des postulants, actuellement tétanisés à l’idée des prix revus à la hausse et dont l’ascension est loin de se terminer, si les choses restent en l’état.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman