La GCO a tenu ses promesses

La campagne des vendanges a été clôturée cette saison par une production qui est loin d’atteindre les sommets. Le seul constat réjouissant est la longue chaîne de viticulteurs venus faire le siège hier matin du bureau de la GCO, pour se faire payer jusqu’au dernier sou, une fois la campagne terminée. Nous avons rencontré le responsable de la GCO, M. Benbabouche Mahmoud, qui supervisait l’opération de paiement et auprès de qui nous avons appris que plus de 250 viticulteurs de la wilaya ont livré leur raisin aux caves mises à leur disposition par la GCO et qui, selon lui, a collecté cette année moins de 5.000 quintaux, soit moins de la moitié de la récolte de raisin de l’année passée, en raison des aléas climatiques.
Pour ce qui est du paiement, chaque cépage a été coté à un prix, comme l’Alicante titré à 1.600Da le quintal, le moins valorisé n’étant autre que le raisin blanc Mersseguera cédé à 600Da. Tous les prix se sont maintenus, sauf le Mersseguera, qui au début affichait piteusement les 400Da le quintal, a terminé la campagne à 600Da. Nous avons également rencontré quelques viticulteurs, qui se disaient satisfaits d’avoir encaissé leur argent, ce qui va leur permettre de passer un mois de Ramadhan à l’aise, même si les prix de leurs récoltes ont été jugés très bas par rapport aux espoirs qu’ils nourrissaient. «Mais, après tout, disent-ils, même si on n’avait pas le choix, on a trouvé un acheteur en la GCO qui nous a payé rubis sur l’ongle notre production». Cependant, beaucoup d’entre eux sont hésitants quant à la poursuite de leurs activités dans ce domaine et en sont à envisager l’arrachage.

Source: Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman