La guerre aux constructions illicites

En installant tout récemment une commission de wilaya, chargée de recenser les constructions illicites sur le littoral de la wilaya, le wali d’Aïn Témouchent, M. Mohamed Bouderbali, veut mettre fin à une situation préoccupante. La wilaya veut s’attaquer à la racine de ce phénomène qui, non seulement défigure de plus en plus les stations balnéaires de la wilaya, fait fuir les estivants mais aussi déséquilibre l’environnement naturel des plages. Cette commission est déja passée sur le terrain. Elle vient, en effet, de recenser pas moins de 69 sites non autorisés. Sept d’entre eux (6 à Chatt-El-Hillal et 01 à Chatt-El-Ouard) ont déjà fait l’objet de démolition, tandis que pour 30 autres, des procédures juridiques pour leur démolition sont en cours.
Quant aux 32 restants, leurs propriétaires déclarés ont été mis en demeure. Ils devront prouver sous délai la conformité du bâti. A défaut, le même sort leur sera réservé. Parlant des constructions autorisées, rappelons ici l’existence d’une loi, toujours en vigueur, permettant à la commune de suspendre temporairement, durant la période estivale, toutes les activités des chantiers ouverts en bordure des plages ou du périmètre balnéaire.

Source : Quotidien-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman