La médecine interne transférée à l’EPH Dr Benzerdjeb

Les malades hospitalisés au pavillon 1, réservé à la Médecine interne à l’EPH Ahmed Médeghri de Aïn Témouchent, verront bientôt transférer ce service vers le nouvel EPH dédié au Dr Benzedjeb dans la même ville. Cette décision oppor-tune a été prise d’un commun accord avec les chefs de services respectifs, selon le DSP, M. Ouadi Mohamed, qui a décidé de prendre ses responsabilités pour préserver ces malades des risques d’effondrement que présente cette structure menaçant ruine au sein de l’ancien hôpital. Il est à souligner que ce pavillon a été sérieusement affecté par le séisme du 22 décembre 1999. Comme les travaux de son confortement ont eu le même effet qu’un coup d’épée dans l’eau, d’autant plus que le CTC a formulé des réserves vis-à-vis de cette action, les responsables sus indiqués se sont résignés à évacuer les lieux.
Au président de l’Association des Diabétiques, M. Haddouche, qui s’inquiétait du «trop grand nombre d’amputations pratiquées sur les malades diabétiques», le DSP a répondu: «La décision d’amputer un membre atteint (ndlr-généralement de gangrène), résulte d’un diagnostic médical relevant de la compétence des chirurgiens traumatologues ou des médecins diabétologues. Elle est malheureusement pratiquée, a-t-il poursuivi, dans tous les hôpitaux.»
Au sujet de la Maison du Diabétique, qui était auparavant hébergée dans un DSPS (dispensaire) à Aïn Témouchent, avant d’être obligée de vider les lieux, M. Haddouche explique que la DSP n’a fait qu’appliquer l’instruction ministérielle». Une instruction qui somme les associations du genre à se débrouiller des locaux en dehors du patrimoine de la Santé.
Abordant la stratégie appliquée dans le cadre de la médecine de proximité, le DSP a annoncé l’ouverture d’une polyclinique, totalement équipée en matériel et en personnel, à la cité Boukourdan de Béni-Saf, y compris l’ambulance affectée à cette structure et qui a contribué à remédier à l’isolement médicosocial dans cette cité. Enfin, pour célébrer la journée mondiale de la Santé, fixée au 13 octobre 2008, la DSP en collaboration avec l’Association «Salamat El-Akl» d’Aïn Témouchent, organisera demain lundi, une séance de sensibilisation au niveau du lycée «El-Affifi» d’Aïn Témouchent, à l’adresse des élèves qui voudront bien assister à des communications sur la santé mentale. Cette journée sera placée cette année, sous le slogan de l’OMS: «Faire de la santé mentale, une priorité dans le monde».

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman