La Mouhafadha d’Aïn Témouchent mise sur la sellette

votePas moins de 24 coordinateurs de communes sur les 28 que compte la wilaya, demandent le départ du bureau de la Mouhafadha de Aïn Témouchent, lui faisant endosser l’échec du FLN aux dernières élections locales, matérialisé par la perte de nombreux sièges au niveau des APC et de l’APW. C’est du moins ce qui ressort de la rencontre qui s’est tenue, jeudi dernier au niveau de la Mouhafadha de Ain Témouchent, et à laquelle étaient présents les 28 coordinateurs des communes. Ces derniers se sont fendus d’un communiqué signé par 24 participants et faisant endosser au bureau de la Mouhafadha les mauvais résultats, que le parti FLN a obtenus aux dernières élections locales de novembre 2007.
A entendre certains coordinateurs, «il s’agit là d’une perte très logique, puisque le choix des candidats n’a pas été fait, selon les directives du SG du FLN, préconisant comme critères, le niveau d’instruction, l’expérience et la crédibilité du candidat, ce qui aurait pu doter notre parti de la majorité.»
Par ailleurs, reprochent-ils, lorsque certains militants éligibles n’ont pas été retenus sur la liste des candidats, ils ont été récupérés par d’autres partis, pour se retrouver P/APC ou membres de l’APW, et les exemples ne manquent pas. Forts de ce constat, les 24 coordinateurs ont demandé le départ du bureau de la Mouhafadha au complet et sans conditions, jugeant qu’il n’a pas apporté de résultat tangible. Dans le même contexte, il sera procédé dans quelque jours à l’installation d’une commission chargée de préparer l’assemblée générale et élective. Les futurs coordinateurs tiennent à placer «des gens capables de préparer dès maintenant les élections 2012, avec l’objectif de collecter, affirment-ils d’ores et déjà, plus de 90% des voix.»

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman