La réhabilitation de la voirie urbaine

Une enveloppe financière de 600 millions de dinars a été allouée par la direction des Travaux publics (DTP) de la wilaya d’Aïn Témouchent, pour la réhabilitation de la voirie urbaine, a-t-on appris jeudi du directeur du secteur. Cette opération, qui s’insère dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des citoyens, particulièrement le confort et la sécurité des usagers de la route, a porté sur l’aménagement des voies, dont les bordures de trottoirs, les caniveaux, les avaloirs, ainsi que le revêtement des chaussées en tapis d’enrobé sur un linéaire global de 118 km, a précisé le même responsable. Cette opération a ciblé la majorité des communes de la wilaya, dont Aïn Témouchent, Hammam Bou-Hadjar, El-Amria, Hassi El-Ghella, Terga, Beni Saf et Aïn El-Arbaâ. Pour parer aux risques d’inondation de la route nationale 35 reliant Aïn Témouchent et Tlemcen, la DTP a engagé une opération de confortement des talus, situés aux bordures de cet axe, pour parer contre l’érosion et l’envasement.
En outre, la DTP a réalisé le dédoublement de la RN 35 sur une trentaine de kilomètres et celui du chemin de wilaya 26 sur 9,3 km, le renforcement des axes routiers sur 121,15 km et 8 ouvrages d’art, dont 2 trémies, l’une à proximité du centre universitaire d’Aïn Témouchent et l’autre à la sortie Ouest de la ville. Ces opérations ont permis d’assurer une fluidité du trafic routier, d’améliorer les conditions de sécurité des usagers et de désenclaver des agglomérations. La wilaya d’Aïn Témouchent dispose d’un réseau routier s’étendant sur 1.330 km, dont 266 km de routes nationales, 298 km de chemins de wilaya et 766 km de chemins communaux (279 km non revêtus), selon la même source.

Source : Echo-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman