La wilaya se dote de nouvelles infrastructures routières

La wilaya d’Aïn Témouchent s’est dotée de nouvelles infrastructures routières, dont deux échangeurs, une trémie et un ouvrage d’art, inaugurés dimanche par le ministre des Travaux publics, M. Amar Ghoul. Le ministre, en visite de travail dans la wilaya, a inauguré l’échangeur à l’intersection de l’évitement de la ville d’El-Malah (RN 2 avec CW 26), réalisé en 14 mois pour une enveloppe de 205 millions de dinars. Cet ouvrage a permis d’éliminer le carrefour giratoire et d’améliorer le niveau des services à l’usager de la route. Sur place, il a pris connaissance d’une étude de dédoublement de la liaison El-Amria – Bouzedjar sur 20 km. Dotée d’une enveloppe de 30 millions de dinars, cette étude porte sur l’amélioration de l’accessibilité à la zone d’expansion touristique (ZET) de Bouzedjar.
Avant d’inaugurer la subdivision des Travaux publics de la daïra d’El-Malah, M. Amar Ghoul a pris connaissance de l’achèvement des travaux de dédoublement de la RN 2 (Oran – Aïn Témouchent) sur 31,5 km pour une enveloppe de 1,685 milliard de dinars. Présentant la situation du réseau routier de la wilaya, le directeur des Travaux publics a indiqué que 93 % (1.027 kilomètres) sont qualifiés d’acceptables et 7 % (74 km) en mauvais état.
Au chef-lieu de wilaya, le ministre des Travaux publics a procédé à l’inauguration d’une trémie, sous voie ferrée, au niveau de laquelle il a été procédé à l’aménagement d’une double voie sur 1,5 km au niveau du lotissement 503 et d’un ouvrage d’art sur le CW 10 à la sortie Est d’Aïn Témouchent Celui-ci sera renforcé, prochainement, par une trémie pour assurer une fluidité à la circulation routière en direction de Tlemcen et de Sidi Bel-Abbés.
Au pôle universitaire, M. Amar Ghoul a inspecté les travaux de réalisation d’une trémie reliant Aïn Témouchent à Sidi Bel-Abbès, dont le taux d’avancement avoisine les 80 %. Conçue pour faciliter l’accès des étudiants entre le nouveau centre et la cité universitaire, cette trémie, longue de 668 mètres linéaires, dont 80 couverts, a nécessité une enveloppe financière de 800 millions de dinars avec l’aménagement urbain. Le ministre a inauguré, ensuite, la double voie d’évitement de la commune d’Aïn Tolba sur trois kilomètres. Les travaux de dédoublement de la RN 35 (Aïn Témouchent – Tlemcen) sur 35,5 km tirent à leur fin. Un dernier tronçon de trois kilomètres pour l’évitement de la ville Emir Abdelkader est en cours de concrétisation. Avant d’inaugurer la maison cantonnière du village de Beni Ghanem, dans la commune Emir Abdelkader, M. Amar Ghoul a pris connaissance de l’étude du projet relatif à l’opération de liaison entre l’autoroute Est-Ouest et le nouveau pôle industriel de Beni Saf sur 80 km. Cette étude, qui débutera incessamment, prévoit une liaison entre Aïn Témouchent et Sidi Bel-Abbès et Aïn Témouchent et Beni Saf, contournant le cheflieu de wilaya.

Source : Echo-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman