Lancement du projet de la deuxième nouvelle ville

S’étendant sur 69 hectares, ce projet a débuté par les travaux de viabilisation qui enregistrent un taux d’avancement de 25%. Ces travaux concernent, ajoute-t-on, la réalisation de routes, de réseaux d’assainissement et autres préalables à l’action de construction de logements et d’équipements proprement dite. Les travaux du projet de la deuxième nouvelle ville, intitulé “plan d’occupation du sol (POS) Sud-Est 2”, viennent d’être lancés à Aïn Témouchent dans le cadre de l’extension du chef-lieu de wilaya, selon le directeur du logement et des équipements publics (Dlep) de la wilaya.
Selon M. Maâchou, cet important projet, doté de plusieurs équipements et services publics, ainsi que de logements, viendra renforcer la première nouvelle ville Akid-Othmane, réalisée au lendemain du séisme de décembre 2000. S’étendant sur 69 hectares, ce projet a débuté par les travaux de viabilisation qui enregistrent un taux d’avancement de 25%. Ces travaux concernent, ajoute-t-on, la réalisation de routes, de réseaux d’assainissement et autres préalables à l’action de construction de logements et d’équipements proprement dite. La future seconde nouvelle ville “POS Sud-Est 2” de Aïn Témouchent dotera le chef-lieu de wilaya avec 1 200 logements de type sociaux participatifs (LSP), aux côtés de services et équipements publics, dont des infrastructures administratives, à l’instar d’une annexe de l’APC, d’une école, d’une polyclinique et de centres de santé et de soins, de structures culturelle et sportive, notamment. S’agissant du programme d’habitat géré par la Dlep dans le cadre du programme présidentiel portant réalisation d’un million de logements, la wilaya de Aïn Témouchent a lancé, au total, 11 610 unités, tous types de logements confondus. Selon la même source, l’avancement de ces projets varie entre 30 et 50%. Il s’agit de 6 610 logements LSP (30% d’avancement), 3 000 habitations rurales (50%) et 2 000 logements sociaux.
Le parc logement de la wilaya sera également renforcé par la construction en cours de 250 logements promotionnels qui enregistrent un taux d’avancement moyen de 35%. Enfin, dans le cadre de la résorption de l’habitat précaire (RHP), la wilaya de Aïn Témouchent a bénéficié d’un programme de 2 100 unités. Son taux d’avancement est de 30%, note-t-on.

Source : Liberté

One Comment

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman