Le Chabab aux aguets

En l’absence de son entraîneur Messaoud Bekakcha pour le décès de son père et auquel le public sportif témouchentois présente, en cette douloureuse circonstance, ses condoléances les plus attristées, le Chabab de Témouchent, mené par le jeune technicien Noredine Bencheriet, est parvenu à préserver son rang de dauphin aux termes de la 21e journée du championnat. En effet, l’unique réalisation, signée Mouffok face à l’USR, a permis, donc, aux partenaires de Khelloufi, de poursuivre leur marche victorieuse et de guetter le leader maghnaoui au moindre faux bond. Intraitables durant cette seconde manche, les «Rouge et Blanc», dont la dernière défaite remonte à la 12e journée face à la JSMT, affichent a priori une forme éblouissante à même de leur permettre de battre leurs antagonistes à plate couture. Il faut dire que les dernières prestations, fournies par le onze témouchentois notamment à Embarek Boucif, rassurent les fans du Chabab à plus d’un titre, eux, qui croient désormais, dur comme fer, que cette saison sera la bonne.
Loin de s’enflammer, le CRT reste, à 9 journées du tomber de rideau d’un championnat, qui n’a pas révélé tous ses secrets, sachant que d’autres candidats viennent étoffer, de par leur standing, le haut du tableau à l’image de la JSMT, qui revient en force ou encore du GCM, qui caresse, lui aussi, le rêve de rejoindre l’antichambre de l’élite, serein et continue à travailler avec le même état d’esprit. En prévision de sa prochaine sortie, le Chabab ne compte surtout pas s’embarquer sans biscuit dans l’espoir de négocier comme il se doit son déplacement à Sougueur, où l’attend l’Ittihad local de pied ferme.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman