Le Chabab met le turbo

A l’issue de la rencontre disputée à « Embarek Boucif » à huis clos, le public sportif témouchentois regrette surtout le fait de ne pas avoir pu voir un Chabab étincelant livrant sans doute l’une de ses meilleures prestations de la saison. Face à un onze balnéaire revigoré par une série de résultats positifs, les « rouge et blanc » version Bekakcha- Bencheriet ont réussi à étaler un football de qualité à même de leur permettre de désarçonner leurs vis-à-vis de façon copieuse. Optant pour une configuration tactique à connotation offensive, où l’on pouvait remarquer au front de l’attaque, outre la désormais redoutable paire Safa-Mouffok, la présence d’un Tlemçani fringant et de Beldjillali qui donne l’impression d’avoir retrouvé ses repères, le CRT est parvenu donc à étriller les hommes de Drid par un score qui en dit long (3-0).
A la faveur de ce large succès, la formation chère au regretté Siki occupe seule le fauteuil de leader et compte préserver cet acquis arraché au prix d’un véritable sacerdoce le plus longtemps possible. Cela dit, s’il est difficile de s’installer en haut du tableau, il est plus difficile encore de le rester. Etant pertinemment conscients de la difficulté de la tâche qui les attend, les partenaires du portier Dahmane restent sereins tout en gardant les pieds sur terre, sachant que le chemin qui mène au sacre est encore long et reste par voie de conséquence parsemé d’embûches. Pour sa prochaine sortie, le CRT s’apprête à effectuer un déplacement à Mostaganem pour croiser le fer avec le Widad local, toujours à la recherche de sa gloire, dans un rendez-vous extrêmement important.
A cet égard, les Benzerbadj, Hadjar, Mokdad, Moussi et autre Rachedi iront défier le WAM dans son antre car désormais seule l’antichambre de l’élite intéresse le Chabab.

Source :  Echo-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman