Le dédoublement de la RN 35 achevé fin 2008

Le projet de dédoublement de la RN 35 reliant Aïn Témouchent à Tlemcen sur une distance de 38 kilomètres, sera totalement achevé à la fin 2008, apprend-on mardi du directeur des travaux publics (DTP). «Il ne reste que deux évitements à mener à terme, respectivement, au niveau des communes de Aïn Tolba et de l’Emir Abdelkader », soit sur une distance de sept (7) kilomètres, précise le DTP de la wilaya de Ain Témouchent. Ces évitements touchent, notamment, la voie ferrée menant à la cimenterie de Béni Saf où les travaux d’un un pont sont pratiquement terminés.
Les travaux en cours dans ces deux collectivités locales enregistrent un taux d’avancement de 80%, souligne-t-il. A noter qu’un tronçon de 28 kilomètres sur l’axe Témouchent-Tlemcen a été déjà fini et livré à la circulation. Celui-ci a permis une meilleure fluidité de la circulation sur cet axe routier qui enregistre un flux de 40.000 véhicules/jour, dont 35% de poids lourds. Des travaux de finitions par ailleurs prévus. Ils porteront sur les bordures et les dépendances des routes notamment. Un montant de 2,8 milliards de Dinars a été alloué au projet de dédoublement de cette route nationale, rappelle- t-on.
S’agissant du dédoublement de la RN n°2 reliant Aïn Témouchent à Oran, sur une distance de 42 km, ce projet, pour lequel une enveloppe de 2 milliards de Dinars a été affectée, a été achevé et livré totalement à la circulation. Une nette amélioration de la circulation routière est relevée à ce niveau. Dorénavant, l’usager de la route peut joindre Oran, depuis Aïn Témouchent, en 40 minutes, à vitesse normale. La liaison Oran-Tlemcen sera davantage fluide avec l’achèvement du projet de dédoublement de la RN 35. «On peut aller d’El Bahia à la capitale des Zianides en une heure et demi», indique la même source, avant de rappeler qu’une dizaine d’entreprises ont contribué à la concrétisation des deux projets (RN 35 et 2).
La wilaya de Aïn Témouchent a bénéficié, par ailleurs, d’un projet de dédoublement de la RN 96A reliant El Amria à Bouzedjar sur une distance de 30 kilomètres dans le cadre du développement du tourisme et de liaison avec les zones d’expansion touristique (ZET). Les appels d’offres pour l’étude de ce projet seront lancés début octobre, selon le DTP. Un dernier projet, également inscrit à l’intitulé de la wilaya, concerne la réalisation de la liaison, sur 80 kilomètres, entre le futur pôle industriel d’Aïn Témouchent et l’autoroute Est-Ouest passant par Sidi Bel-Abbès. Les appels d’offres pour l’étude du choix du tracé seront lancés prochainement.

Source : APS

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman