Le faux capitaine de l’ANP était aussi un contrebandier

Les gendarmes qui étaient de faction sur la RN35, reliant la frontière ouest à Aïn Témouchent, à hauteur d’un barrage dressé au village Emir Abdelkader, ont vu venir une Peugeot 207, immatriculée dans la wilaya de Tlemcen (13) et qui s’avéra transporter un important chargement d’alcool de contrebande. Le véhicule était piloté par le dénommé B.A., âgé de 36 ans et originaire de la région des Zianides. Bizarrement, lorsque les gendarmes l’ont fait stopper, il leur a fait part de sa qualité de capitaine de l’ANP, pensant ainsi échapper au contrôle de son véhicule. Invité par les gendarmes à présenter sa carte militaire, il leur a tendu sans sourciller le document demandé, ce qui a pris un bon moment aux gendarmes pour vérifier son authenticité. Finalement, il s’est que la carte présentée était un faux. Ce constat a d’autant mis à l’aise les gendarmes qu’ils ont exigé au suspect d’ouvrir le coffre de son véhicule et se rendirent à l’évidence, qu’il avait usé de ce subterfuge pour le moins usé, pour faire passer un important stock de boissons alcoolisées de différentes marques provenant de la contrebande et que le trafiquant pensait pouvoir convoyer jusqu’à Oran, en usant de sa fausse carte. C’est du moins ce qu’il a reconnu, après avoir été embarqué au siège de la brigade, en précisant qu’il s’adonnait à ce trafic depuis plus d’une année. C’est ainsi que le véhicule et la marchandise ont été saisis et déposés auprès de les Douanes de Béni-Saf. Quant au faux capitaine, il aura à répondre aujourd’hui samedi, des chefs d’inculpation de faux et usage de faux, d’usurpation de fonction officielle et de détention et commercialisation d’alcool sans autorisation, devant le parquet du tribunal de Béni-Saf.
En marge de cette affaire, on apprend qu’une patrouille de gendarmes relevant de la brigade de Bouzedjar, a trouvé en fin de journée du mercredi vers 20h00, au niveau de la plage de Sbiât, relevant de cette commune, un petit colis de 500g de kif, contenant 5 plaquettes de 100g chacune, conditionnées dans ce sachet en plastique. Ce paquet qui venait d’être rejeté par la mer, a été récupéré à temps avant qu’il ne tombe entre de mauvaises mains.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman