Le kyste hydatique renoue avec la chronique

Les services vétérinaires ont repris leur bâton de pèlerin, comme à l’accoutumée en pareille circonstance, pour entamer une campagne de sensibilisation au niveau des écoles de la wilaya de Aïn Témouchent, dont les élèves sont censés transmettre le message à leurs parents et portant sur les dangers du kyste hydatique. Cette campagne de sensibilisation qui a été entamée par la daïra d’El-Malah, porte en effet sur ce kyste, que peuvent receler les organes (poumons et foie) des ovins sacrifiés lors de la fête de l’Aïd El-Adha.
Le docteur vétérinaire Malek Chelih Karim vient en effet de procéder à des tournées de sensibilisation au niveau des établissements scolaires respectifs de Terga, Chaâbet El-Lham et Ouled El-Kihel, pour exposer aux élèves les risques de maladies provoquées par le kyste hydatique et la démarche à suivre au cas où leur mouton de l’Aïd en serait atteint. Selon lui, plusieurs personnes atteintes de ce genre de kyste, ont été opérées dans les hôpitaux. La seule méthode pour se garder du danger est d’enlever l’organe atteint et d’aller l’enterrer profondément, pour ne pas qu’il soit déterré et consommé par des chiens domestiques ou errants, qui peuvent être contaminés à leur tour avant de transmettre la maladie à l’homme. Le même message sera transmis également lors du prêche du vendredi dans les mosquées.
Pour rappel, les vétérinaires sont théoriquement mobilisés le jour de l’Aïd, pour assurer une permanence au niveau de chaque commune, où ils pourront bénéficier des moyens de transport requis, pour procéder au contrôle des organes suspectés. En théorie seulement, puisque leur corporation envisage une grève ce jour-là, à moins que leurs revendications ne soient satisfaites d’ici là.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman