Le ministre du Commerce inaugure le marché couvert

La hausse des prix constatée durant ces premiers jours du mois de ramadhan résulte de «la forte demande» sur les produits de consommation, a indiqué mercredi à Aïn Témouchent le ministre du Commerce, M. El Hachemi Djaaboub. Cette situation, a-t-il précisé, «sera régulée dès la semaine prochaine devant la grande disponibilité des fruits et légumes, ainsi que des différents produits alimentaires». Dans un point de presse clôturant une visite de travail au chef-lieu de wilaya, le ministre a indiqué que mis à part la laitue qui a connu une hausse de prix, «tous les autres produits sont disponibles et sont cédés à des prix très en deçà de ceux pratiqués l’année dernière en pareille période».
M. Djaaboub a cité, à ce propos, le cas de la pomme de terre, vendue entre 25 et 35 Dinars, contre 70 Dinars l’an dernier. Une quantité de 120.000 tonnes de ce produit a été stockée en chambre froide, a-t-il rappelé.
M. El Hachemi Djaaboub a mis l’accent, à cette occasion, sur l’importance du «comportement des consommateurs et de son influence sur les prix», d’où, a-t-il ajouté, «la nécessité d’une rationalité dans les achats et l’évitement de tout gaspillage». «La mercuriale fonctionnant à partir de l’offre et de la demande», a-t-il signalé, avant de souligner que son département suit régulièrement l’évolution des prix dans toutes les wilayas pour établir la moyenne nationale pondérée. A l’occasion de sa visite, le ministre du Commerce a pris connaissance de la fiche technique du projet de réalisation du laboratoire d’analyses et du contrôle de la qualité et de la répression des fraudes, avant d’inspecter le chantier d’aménagement et de renforcement du marché de gros des fruits et légumes d’Aïn Témouchent.
Après avoir visité une exposition de produits commerciaux, M. Djaaboub a procédé, en compagnie des autorités locales, à l’inauguration du marché couvert du centre-ville d’Aïn Témouchent qui a subi des aménagements pour une enveloppe estimée à 24 millions de Dinars. Fermée depuis une année environ, cette structure commerciale compte 61 stands de fruits et légumes, huit boucheries et six poissonneries. Le ministre a clôturé sa visite en se rendant au restaurant du croissant rouge algérien, ouvert à l’occasion du mois de ramadhan pour les démunis et autres passagers.

Source : Echo-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman