Le petit pois chute à 20 Da le kilo

poisSi la wilaya d’Aïn Témouchent est connue pour ses vignobles, la daïra de Oulhaça qui en relève, n’est pas moins réputée pour la qualité de ses plantations de petits pois, titre que lui disputent les communes de O/Kihel, où est implanté le marché de gros, Sidi Ben Adda, Terga, O/Boudjemaâ, El-Amria, Bouzedjar et M’Saïd, au point où le prix de gros affiche 20 Da le kilo. Il faut dire également que la campagne 2007/2008 a vu semer plus de 5.000 hectares ensemencés et les dernière pluies se sont chargées de contribuer à cette production sans précédent dans l’histoire de la région, même si au début on avait craint l’apparition de quelques maladies/ Mais traitées à temps et la pluie aidant, tout est rentré dans l’ordre.
Rappelons qu’avant de dégringoler, le prix du petit pois s’affichait au début à 150Da, pour chuter 15 jours après à 70Da. A ce jour, il est descendu jusqu’à 20Da le kg au marché de gros, où viennent s’approvisionner des véhicules et des camions portant les matricules de toutes les wilayas du pays. Cette production aura permis d’embaucher une main d’œuvre saisonnière s’élevant à 4.000 emplois, et ce, durant la période allant du 1er février jusqu’à la fin avril. La majorité des emplois sont confiés à des femmes, qui acceptent de ramasser le petit pois à raison de 200,00Da le sac de 25kg, certaines d’entre elles pouvant récolter, affirme-t-on, jusqu’à 4 sacs par jour… et un lumbago au bout du compte. Il ne reste plus qu’à espérer que la campagne des légumes secs donnera autant de satisfactions.

Source : Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman