Le plus dur reste à faire

Pour le manager général du club, Mohamed Meguenni, le bilan de cette phase aller, comparativement aux moyens mis à la disposition du club, est positif. L’objectif tracé en début de saison, à savoir figurer parmi les dix premiers, est pour le moment atteint même si la seconde partie du championnat s’annonce très difficile. Les joueurs sont conscients que le plus dur reste à faire. Les dirigeants, de leur côté, travaillent d’arrache-pied pour préserver la sérénité du groupe. Les joueurs ont reçu, la semaine passée, une bonne partie de leurs dûs. Ils viennent aussi de boucler un stage bloqué d’une semaine effectué au centre d’accueil de l’OPOW Omar Sikki où le staff technique, formé du duo Benmechta – Cheriet, a basé le gros de son travail sur le plan psychologique tout en corrigeant certaines lacunes décelées sur le plan du jeu. Il est à noter que la défense a souvent peiné en déplacement, alors que l’entre-jeu demeure le maillon faible durant cette première phase du championnat. «Du sang neuf, il en faudra avec l’apport d’au moins deux joueurs» a souligné Meguenni. Dans ce contexte, les dirigeants comptent recruter un gardien et un attaquant lors de ce mercato.
Sur le bilan chiffré de cette étape, le CRT a terminé à la 9ème place avec 23 points au compteur pour 17 matchs joués (7 victoires, 02 nuls et 8 défaites). Le CRT a évolué à huit reprises à domicile et neuf fois hors de ses bases en comptabilisant 7 victoires dont deux en déplacement. Par contre, il a concédé huit défaites dont deux à domicile où les Témouchentois ont réussi à trouver neuf fois le chemin des filets adverses tout en encaissant trois. En terrain adverse, le CRT a plié six fois mais s’est imposé à deux reprises et a arraché un nul. Ses filets ont tremblé quinze fois tout en réussissant à inscrire six buts à l’extérieur. Ce tableau montre bien que le CRT est fragile hors de ses bases. Le manque d’expérience a été un paramètre non négligeable qui aura retardé l’adaptation dans ce palier des jeunes Témouchentois avant de reprendre confiance en leurs moyens. Et le dernier match contre l’USMBA est à citer comme référence. Concernant la barre technique, Bendoukha avait pris les commandes du groupe en début de saison avant de le quitter à la 12ème journée pour être remplacé par Benmechta assisté du jeune Cheriet. Enfin, un seul point noir côté fair-play avec le carton rouge infligé au gardien de but Garriche à Saïda suivi d’une lourde suspension. Côté satisfaction, à noter la bonne tenue de la galerie des Rouge et Blanc. Enfin, une bonne nouvelle, selon le manager du club, Medgaz serait sur le point de sponsoriser le CRT.

Source : Quotidien-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman