Le problème d’eau sera réglé d’ici l’été

Le problème d’alimentation en eau potable de la ville de Aïn Temouchent sera réglé d’ici l’été prochain, a annoncé hier le Directeur de l’hydraulique de la wilaya. «La situation s’améliorera nettement avec l’entrée en exploitation de la station de dessalement d’eau de mer de Chatt El Hillal, d’une capacité de 200.000 m³/jour», at-il précisé à l’occasion de la journée mondiale de l’eau. Ce méga-projet fonctionnant selon le procédé de traitement «d’osmose inverse» et pour lequel une enveloppe de 236 millions de dollars US a été allouée, verra prochainement le lancement des premiers essais de dessalement, a-t-on indiqué. La station consacrera 110.000 m³/jour à Aïn Temouchent et Béni-Saf et 90.000 m³/jour à la ville d’Oran, a signalé ce responsable, avant de rappeler que les travaux de raccordement en aval de la station de dessalement, confiés à une société chinoise, «enregistrent un taux d’avancement appréciable». Une enveloppe de 2,685 milliards de dinars a été allouée à ce projet portant sur la réalisation d’une conduite en acier de 11.500 mètres linéaires, une chambre de vannes et une conduite de 11 km.
«Le tout étant géré par un système de télégestion», a-t-on précisé. Les villes de Aïn Temouchent et de Béni-Saf ont bénéficié également de la réalisation, chacune, de trois réservoirs de 10.000 m³ pour le stockage des eaux dessalées avant leur distribution au profit des ménages. Les ressources hydriques alimentant actuellement la wilaya de Aïn Temouchent en eau potable, a-t-on signalé, seront dirigées vers d’autres communes et daïras pour l’amélioration de la distribution d’eau potable. Le schéma directeur de l’AEP de la wilaya de Aïn Temouchent enregistre, actuellement, un déficit de 51 pour cent qui sera largement résorbé dès l’entrée en exploitation de la station. Sur des besoins de 92.152 m³/j pour Aïn Temouchent, la wilaya ne produit aujourd’hui que 46.800 m³/j, dont 25.000 m³/j de ressources superficielles, rappelle-ton. La wilaya reçoit 15.000 m³/ jour d’eau à partir du barrage de Beni Bahdel (Tlemcen), 10.000 m³/jour de la basse Tafna alimentée par les lâchers du barrage de Hammam Boughrara (Tlemcen), a-t-on indiqué. La plage horaire de distribution varie, actuellement, entre un jour sur quatre pour Aïn Temouchent (2 heures) et un jour sur huit pour Béni-Saf (2 heures).

Source :  Echo-Oran

5 Comments

  1. tarik dit :

    c’est bien pour votre projet de dessalement
    Pourquoi le prefet de la wilaya a toujours de l’eau chez lui 24H/24H alors que la population l’a une fois sur six (et non une fois sur quatre comme vous l avez écris)?
    Au niveau de la DAIRA également ils ont l’eau courante tout le temps malgré que se soit une administration alors que les habitations autours ne l ont qu une fois/6 jours..

    Répondre
  2. said dit :

    L’Eau: source de toute vie.
    C’est dur de vivre sans eau, durant la saison d’été et en famille et plus dur encore avec des invités. Une amère expérience que j’ai vecue, l’été 2008 où j’ai passé un mois de vacances à Témouchent avec mes invités…le calvaire:
    – Acheter des futs, grands bidons…pour stocker de l’eau…
    – Aller chercher des tracteurs citernes…Faire la chaine, soudoyer le chauffeur du tracteur…..
    – Attendre devant la maison et préparer les bidons….
    – Et j »en passe…
    Mais dans la vie, il faut être optimiste alors,faisons confiance aux gestionnaires de l’eau et prenons au sérieux les promesses de nos responsables.
    Donc, je souhaiterai bonne douche à midi le 05 juillet 2009.

    Répondre
  3. said dit :

    Je souhaiterai une bonne douche à midi, le 05 juillet 2009, pour tout le monde bien sûr….La fraicheur , le repos et la détente du corps.
    Un corps bien détendu suppose un esprit bien au repos.
    Amicalement Said M ( Je m’identifie par Said M car il y a 02 said ).

    Répondre
  4. amine dit :

    L’eau, c la vie, mais, ne doit pas etre source de conflit.
    C’est un pêché ( et demandons au imams !) que de priver la population d’eau, alors, qu’elle est là.
    En faite, c’est comme a dit M.Sais une question de gestion.
    Si messieurs, vous ne pouvez pas la gérer dans ces circonstances, quelle serait votre gestion en situation de crise.
    Ina allaha la youhibou el ghachachine, wa el mounafikine.

    Répondre
  5. said M. dit :

    salut
    L’été approche , j’espère que nos responsables tiennent à leur promesse.
    Je souhaite qu’il y aurait de l’eau en abondance et de l’eau pour tous.
    M said

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman