Le projet-pilote de 91 villas promotionnelles séduit

Le projet-pilote de 91 villas promotionnelles, lancé en construction par l’antenne d’Aïn Témouchent de l’Agence de l’amélioration et du développement du logement (AADL), suscite l’engouement de nombreux citoyens, a indiqué hier le directeur de l’agence de wilaya. De nombreuses demandes de citoyens intéressés par cette nouvelle formule sont parvenues à l’antenne d’Aïn Témouchent qui les transmet, à son tour, à la direction régionale d’Oran, a indiqué M. Dib Abdelkader, qui a expliqué que cela est conforme aux procédures de l’AADL régissant cette formule appelée vente sur plan (VSP). Les demandes, dont certaines proviennent d’autres wilayas, restent ouvertes. La liste des bénéficiaires ne sera close qu’une fois la première tranche versée, a-t-il signalé.
Lancé en juin dernier au niveau du site dénommé POS «Haï Moulay Mustapha», ce projet enregistre un taux d’avancement de 20%, après l’achèvement des travaux de terrassement et de viabilisation. Les futures villas seront construites sur un terrain d’environ six hectares, dans un site attractif de 17 hectares situé au niveau de la pénétrante de la ville d’Aïn Témouchent à partir de la wilaya d’Oran. La concrétisation du projet a pu s’effectuer grâce à l’octroi de tout le site appartenant à l’agence foncière locale, a souligné le directeur de l’antenne locale de l’AADL. Son aménagement par l’agence ne manquera pas de marquer la ville chef-lieu de wilaya en matière d’urbanisme. Cette dernière prévoit, selon M. Dib, la réalisation de 80 logements promotionnels semi collectifs et 700 logements collectifs, en plus de la réservation d’îlots pour les équipements et services publics (santé, éducation, et administrations notamment). La nouvelle cité résidentielle sera mise en relief par plusieurs espaces verts et aires de jeux, a-t-il ajouté. Une enveloppe de 750 millions de DA a été prévue pour la réalisation du projet des 91 villas promotionnelles par une entreprise nationale, pour un délai de 24 mois.
Les délais contractuels courent jusqu’au mois de juin 2011, a-ton souligné. Treize (13) types de conception architecturale ont été adoptés pour ces villas qui varient entre F5 et F8. Réalisées en clos et couvert, celles-ci seront cédées entre 9,8 et 13,5 millions de DA. Le paiement s’effectuera en cinq tranches. Le bénéficiaire doit faire un premier versement à hauteur de 30% de la valeur de la villa. Les autres versements suivront selon l’avancement des travaux. Les finitions extérieures sont, à 100%, à la charge de l’agence, alors que celles de l’intérieur, dont le sol et les peintures, sont laissées à l’appréciation de chaque bénéficiaire, «afin d’éviter le gaspillage d’argent et le double emploi du granito ou de la dalle de sol, entre autres», a ajouté M. Dib Abdelkader.

Source : Echo-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman