Le sachet de lait cédé à 40DA

Les pauvres consommateurs de la wilaya d’Aïn Témouchent, font part de leur grande indignation face à l’anarchie constatée dans les prix du lait, ce dernier étant cédé maintenant à 40DA le sachet d’un litre dans certains quartiers. Et dire que ce lait est fabriqué dans la wilaya d’Aïn Témouchent, où nous nous sommes rapprochés des commerçants, qui jurent acheter le lait en gros à rpas moins de 37Da le sachet d’un litre et qu’ils ne prélèvent qu’une marge bénéficiaire de 03Da, sur le sachet vendu au détail à 40Da. Selon eux, ils n’ont pas d’autres sources d’approvisionnement. Et dire que deux ans auparavant, du lait de vache conditionné dans la région d’Aïn Témouchent, était écoulé à 35Da le sachet à Oran. Que s’est-il passé entre-temps? Seuls les laitiers de Aïn El-Arba pourraient nous le dire…
Par ailleurs, le lait en poudre, type Lahda, est devenu aussi cher et le paquet dépasserait les 220Da l’unité, qui ne tiendrait pas quatre jours. Maintenant, les consommateurs en sont à se poser la question s’il y a une «Daoula» (Etat) et si c’est le cas, où sont passés les fonctionnaires chargés d’appliquer ses promesses à défaut d’une réglementation que chacun piétine à sa guise. Si de leur côté, les fabricants de lait en sachet ont quelque raison d’appliquer ces prix de gros, où est la solution ?

source: Voix-Oranie

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman