Le secteur de la pêche se dote de 4 nouveaux sardiniers

Le secteur de la pêche s’est renforcé dans la wilaya de Aïn Témouchent par l’acquisition de quatre nouveaux sardiniers, construits en Algérie dans le cadre du plan de relance économique, a-t-on appris dimanche du directeur concerné. Ces embarcations, d’une longueur variant entre 18 et 22 mètres, assureront une production moyenne de 150 tonnes/an par sardinier et généreront au total 72 postes d’emploi directs et 206 autres indirects, a signalé ce responsable. Trois de ces embarcations ont été construites aux chantiers navals de Beni Saf, la quatrième à Arzew, a-t-il ajouté. Leur mise en exploitation n’attend que le rôle d’équipage, l’expertise et la visite de démarrage des services des gardes-côtes.
L’autorisation de pêche leur sera ensuite délivrée, a-t-on précisé, avant d’indiquer que la direction de la pêche et des ressources halieutiques a déjà fait le nécessaire auprès de l’EGPP (entreprise de gestion des ports de pêche d’Oran) pour «la désignation de leurs postes à quai».
Six (06) autres embarcations de pêche, concrètement cinq (05) sardiniers et un chalutier, sont en cours de réalisation, dont trois en Turquie, dans le cadre du même programme, rappelle-t-on. Celui-ci a enregistré, depuis son application, l’apport et l’entrée en production de 44 embarcations, dont 29 chalutiers, 11 sardiniers et deux thoniers.

Source : Echo-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman