Le représentant de l’ouest à la recherche de sponsors

C’est une poignée de fidèles et inconditionnels qui n’admet pas que le CRBT disparaît tout simplement de la carte sportive nationale qui se sont présentés à notre bureau pour lancer cet appel. Les indices sont au rouge dans cette famille sportive, en commençant par les caisses, les infrastructures et ensuite l’état psychologique de tout un entourage qui tente tant bien que mal de sauver ce qui reste à sauver. En clair, le club traverse une zone de turbulence, et si la situation perdure, l’existence même de ce monument est remise en cause. Il faut reconnaître que ce club, le seul d’ailleurs, qui représente la région Ouest en nationale I poule A ne bénéficie d’aucun privilège de la part des opérateurs économiques installés dans la région, car il n’a dû son salut pour son engagement qu’à l’intervention des autorités locales de la ville.
La balle au panier, cette pratique très adulée par les Témouchentois, a fait honneur à toute la région de l’Ouest en particulier et au paysage sportif national en général. La saison écoulée, le cinq Témouchentois avait réussi à éviter de justesse la relégation en s’arrogeant les points qui lui fallaient dans le cadre du tournoi play down. Depuis le début des compétitions, le CRBT a pratiquement mendié en allant faire du porte à porte pour décrocher le nécessaire pour leurs déplacements. Cette crise était prévisible sur le terrain lors de son match livré contre les pétroliers d’Alger avec la démobilisation générale de la majorité des joueurs. Faute de paiement de leur salaire, plusieurs ont claqué la porte.
D’autres boudent les séances d’entraînement ou les rencontres. D’où l’obligation pour le duo Didi – Alim de faire appel à des jeunes pour éviter le forfait ou de composer son équipe avec un effectif réduit comme nous l’avons constaté à maintes reprises. D’après les déclarations des responsables du club, le C.R.BT est totalement abandonné en matière de sponsoring. L’indisponibilité d’une boite de pharmacie au cours d’une compétition en est la parfaite illustration pour une formation qui a toujours survécu grâce à l’abnégation et le dévouement de l’entraîneur Didi qui, malgré les difficultés financières, n’a jamais abdiqué ou laissé tomber les jeunes qui se sont toujours tournés vers lui.

Source : Echo-Oran

10 Comments

  1. ABABOU ALLEMAGNE dit :

    SALUT TOUT LE MONDE
    TOUT D ABORD UND GRAND MERCI A DIDI QUE JE LE CONNAIS ASSEZ BIEN WELD FAMILIA EN SENS DU MOT ET IL LE MONTRE MT DANS CE TEMPS DE CRISE LE ROUAGE SPORTIF A TEMOUCHENT EST COMPLEXE MAIS PAS AU POINT DE DIRE INSOLUBLE JAI TRAVAILLE A LA DJS JE CONNAIS COMMENT CA FONCTIONNE LA FORMULE CEST UNE QUESTION DE GENS ET DE VOLONTE QUI PREND RACINE DE LA CITOYENTEE CAD TEMOUCHENTI PUR SANG
    LES SOLUTIONS S EN VISAGENT COMME SUITE
    FAIRE CREER UN COMITE DE CRISE QUI A POUR COMPOSANTE LES VRAIS TEMOUCHENTOIS
    REPERER TOUT LE ENTREPRENEURS QUI BENIFICIENT DES PROJETS DE LA WILAYA ET DE LEURS SUPLIERS DE LEURS AIDES QUI VA ETRE DEDUIT DES IMPOTS CAR LA LOI FAIS DES CONCEPTIONS POUR LES SPONSORS
    ESSAYER DE VENDRE LE TIKETS POUR ENTREE QUI SERA UNE AIDE POUR SAUVER LE CLUB
    SOLICITER LE CONCOURS DE MR LE WALI CAR IL PEUT BQ AIDER PAR DE RECOMMANDATIONS VOUS NEPERDEZ RIEN SEULEMENT DISTRIBUER LES TACHES ET FAIRE DE LA COORDINATION ENTRE VOUS ET PENSER POSITIF PAS DE JIBISTES PARMI VOUS
    BONNE CHANCE

    Répondre
  2. mohamed basket dit :

    :?: Sa se vois bien mer ABABOU que sa fait lontemps que voun n’ete pas venue au blede vous parlez des entrepreneurs et faire vendre des tickers pour rentrer au stade vous croyez que la balle au panier c’est comme le foot mer vous vous trompez d’adresse ect …….

    Répondre
  3. abdellah dit :

    Les entrepreneurs de Temouchent ne sont pas de vrais ouled bled ils sont la pour s enrichir et enrichir leur regions et leur club au fin fond du pays.
    Le temouchentois ne fait que voir et constater que sa ville a change de region,alors retroussez vos manches et chiche…rehaussez l image negative qu on fait de vous.

    Répondre
  4. ababou dit :

    salam j ai Histone de te repondre mais je trouve qu il le faut
    en premier lieu cest la reaction typique des pseudotemouchentois tout propositions est rejetee rien pour que dire non
    manque d obejctivite des gens leur menent a ce genre de reponse
    je m attendais a une reponse cartesienne positive
    de toute facon cest de la perte de temps avec ce genre de discussion
    le faite est la un club qui souffre et qui a besoin d aides
    merci

    Répondre
  5. abdellah dit :

    SVP ABABOU soyez lisible,si on maitrise pas une langue vaut mieux changer je n ai rien pige ,desole je ne suis ni commerçant,ni entrepreneur juste un simple fonctionnaire attendant les fins de mois,ma ville je la connais si bien pour en faire une table ronde.

    Répondre
  6. Cheikho dit :

    Il y a un proverbe arabe qui dit  » que ce qui est appris par le renard est su par le slougui  » , Messieurs je crois que vous êtes sur la même longueur d’onde concernant l’amour que vous portez pour cette équipe de basket de témouchent qui est l’unique représentant de l’ouest en nationale 1 mais simplement il faut savoir que les idées sont bonnes , c’est seulement une question de les mettre en pratque qui pose problème ici à témouchent . Dans un certain sens Mohamed et Abdellah ont tout a fait raison car ils parlent d’une réalité qui est concrête . Concernant l’entrée payante , avez-vous déjà assisté à une rencontre de basket à témouchent ? Si oui vous avez une idée et si c’est non , vous devez savoir que même la recette n’arriverait peut être pas à payer les frais de vacation du service d’ordre ( Police ) Alors je vous laisse le soin monsieur Ababou de conclure , quant aux entrepreneurs , sachez qu’ils ne sont pas obligés de le faire , car cela reste sous conditions et ça devient une question de relations pour avoir de l’argent même si la loi sur le sport dit que l’argent versé aux associations sportives est déduit des impôts mais il faudrait que cela puise faire d’abord pour trouver les fonds . Vous m’excusez je ne peux pas continuer , je le ferais la prochaine fois pour vous expiliquer cette situation car j’ai une urgence .qui m’attend
    salutations sportives à tous et amicalement .

    Répondre
  7. Université de Cergy dit :

    C’est bien dommage de voir que l’esprit négatif règne en maître penseur chez les temouchentois.
    La solution la plus simple serait de faire un mini-télethon ! si chacuns même sans payer l’entrée à la salle mettait une pièce de 10 dinar, on pourrait au moins réparer les douches !
    Je le sais parceque j’ai passé ma jeunesse à cette salle avec d’assez belles victoire en hand ball ( y a pas trop longtemps).

    Demandons au Ministre de la solidarité d’aider le club, puisque c’est toute une région qui le solicite.

    Certes personnes n’est obligé de sponsoriser un club, mais la DJS peut faire quelque chose en la matière.Il s’agit de question d’hommes et de volonté.
    Et puis l’entrepreneur qui vient d’une autre région du pays vient manger du pain, comme certains temouchentois vont manger du pain ailleur.
    La preuve est qu’à témouchent personne ne se mèle de rien et c’est au dernier moment que l’on commence a pleurnicher.

    Pourquoi ne pas faire une pétition et l’adresser au wali.Parceque si vous visitez par exemple n’importe quelle wilaya, témouchent est la wilaya qui n’a jamais eu de bon DJS (parlant en connaissance de cause).
    Nous n’avons pas beaucoups de stade matico dans les quartiers, une piscine en construction et un stade qui dure depuis l’ère du 1er wali de la ville.

    Répondre
  8. Diden dit :

    Excusez-moi d’interférer- Apropos la replique de Abdellah sur Abbabou

    A Abdellah
    Mon frère ne minimise surtout aucun, sois bon, gentil. Ne méprise pas les gens. Ne te mets pas en colère, les gens le seront avec toi. Ne blesse personne avec ta langue. La blessure physique se cicatrise, mais très souvent, celle de la langue ne se cicatrise jamais. A apprendre accepter les autres et ne pas ridiculiser une personne.

    Amicalement

    Répondre
  9. mohamed basket dit :

    mes chers amis on est la pour temouchent prenant le CRT basket on a un seul club en d1 qui represente toute une region qui est mal lotie vous parlez de mer le ministre de la solidarité vous pensez que se monsieur peux faire qlq chose impossible vous parlez des entrepreneurs parlons de mer le DJS qui ne pense qu a se fofiller et eviter les problemes hamdo lilah le chababe a une poigner de gens qui le soutien comme on dit dekhane khir mtafia il ya bp a dire sur le basket ball dans notre wilaya il ya des gens qui construit et d’autres qui detruire que faire esperons que ses qlqs lignes serons lie par ses responsables . :sad:

    Répondre
  10. Cheikho dit :

    Monsieur de l’université de cergy , ayez le bon réflexe de ne pas traiter les Témouchentois de la sorte avec cette ersprit négatif dont vous faites référence et ce n’est sûrement pas avec cette analyse que vous arriverze à convaicre ceux qui se trouvent sur place . Comme vous le dites en ayany connu le hand et le sport pouvez nous dire si ça marchait vraiment à moins que vous avez joué sous l’ère de Bouamza . Les idées , ce n’est ce qui manque , c’est la suite à les mettre en pratique qui fait défaut car même les conseilleurs ne sont pas les payeurs comme le dit un certain adage . Il faut être réaliste et je pense que vous connaissez bien Témouchent pour parler des pièces de 10 dinars et leur impact dans une salle de basket à moitié vide . Vous parlez de pétition mais vous n’indiquez pas la nature et puis la pétition vous croyez à son utilité et son efficacité quand les responsables de clubs sont reçus par les responsables et dialogue en direct sur la situation ,cela a-t-il suffit pour régler tous les problèmes ? pour les sponsors , tout depend du dynamisme des membres qui ont à charge de diriger les sections pour trouver les ressources nécéssaires
    Amicalement et sportivement .

    Répondre

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman