Le théâtre mascaréen en démonstration

Lors d’une soirée ramadhanesque ce samedi, le théâtre de la wilaya de Mascara était présent à Aïn Témouchent pour présenter son nouveau produit du 4e art intitulé «Er-rahil» (Le départ) au public témouchentois, qui était venu en masse, à la salle de spectacle de la maison de la culture. Les familles présentes ont énormément apprécié la scène théâtrale mascaréenne. Le texte présenté par les artistes est issu de l’oeuvre du grand dramaturge algérien Ould Abderrahmane Kaki «La nuit». L’adaptation et la mise en scène sont de l’artiste Belaalem Ahmed, quant à La scénographie elle a été produite par Rahmouni assisté de Djamel.
La pièce a été interprétée avec succès par les neuf artistes qui ont exercé leurs rôles avec adresse. Son contenu évoque le personnage principal Salim, orphelin qui travaillait comme garçon de café dans une ville où il voyait sa vie évoluer sans souci, sachant qu’il sera confronté, un jour, à la fin. Sentant la mort venir, il commença à méditer statistiquement les bons et mauvais actes durant sa longue vie tout en regrettant de ne pas avoir suivi le bon côté de la vie pour la terminer en beauté. La mort était personnifiée par la poétesse et légendaire arabo-musulmane Khansa la mère des chahid.

Source : Echo-Oran

Leave a Comment

Powered by WordPress | Deadline Theme : An Awesem design by Orman